Le mouvement de grève reprend à l’Opéra de Paris

L’annonce du recours à l’article 49-3 par le gouvernement pour faire adopter la réforme des retraites sans vote a ravivé le mouvement de grève à l’Opéra de Paris.

Le mouvement de grève reprend à l’Opéra de Paris
Manifestation devant l'Opéra de Paris le 17 février 2020, © AFP / Alain Jocard

Après une période de « grève perlée », qui ne devait affecter que les premières de chaque spectacle et les journées nationales de mobilisation, le mouvement social a repris de l’ampleur à l’Opéra de Paris. Quatre représentations ont été annulées depuis samedi 29 février, jour de l’annonce du gouvernement d’un recours à l’article 49-3 pour faire adopter la réforme des retraites sans vote. 

Le dimanche 1er mars, les salariés de l'Opéra ont rejoint ceux de la Comédie Française pour manifester contre la réforme des retraites. Place Colette ils ont donné un spectacle en plein air, mêlant musique et répliques de pièces du répertoire, L’avare et Le Misanthrope de Molière, interprétées aux fenêtres et au balcon de la Comédie française, nous informe Le Parisien

Interviewé sur France Info le mercredi 5 février, Stéphane Lissner, directeur de l’Opéra de Paris, avait annoncé que des mesures d’économie seraient prises pour réduire les pertes de l’institution qui s’élevaient alors à 16 millions d’euros depuis le début de la grève, avec notamment l’annulation « d’au moins trois nouvelles productions ».