Le monde de l’opéra en deuil après la disparition de Montserrat Caballé

De très nombreux artistes ont fait part de leur tristesse après l’annonce de la mort de Montserrat Caballé, le samedi 6 octobre 2018, à l'âge de 85 ans.

Le monde de l’opéra en deuil après la disparition de Montserrat Caballé
Montserrat Caballé, © AFP / Pascal Guyot

« L’Opéra a perdu l’une de ses plus belles voix », « dernier monstre sacré du Bel Canto », « viva La Superba »... Depuis samedi et l'annonce de sa disparition, le visage de Montserrat Caballé s’affiche partout dans la presse. Les journalistes saluent l’immense carrière de la chanteuse « dont l’art du pianissimo était légendaire, comme sa puissance vocale », peut-on lire dans Le Monde. 

Les articles reviennent sur sa voix, ses caprices qui ont contribué à façonner son personnage, ses problèmes de santé et surtout les rôles mythiques qu’elle a interprétés sur scène, comme celui de Norma à Orange en 1974, sa robe et ses cheveux balayés par le mistral. 

« Une profonde tristesse »

L’émotion était particulièrement vive dans son pays natal, l’Espagne, qui dit a adieu à sa « Diva éternelle », pouvait-on lire en Une du journal El Periodico.  Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a évoqué « une triste nouvelle » sur Twitter, saluant une « grande ambassadrice » de leur pays. 

L’opéra de Vienne fut l’un des premiers à réagir après l’annonce de la disparition de Montserrat Caballé. Il y eut ensuite Stéphane Lissner, directeur de l’Opéra de Paris ou encore le Teatro Real qui lui a dédié sa représentation de Faust le samedi soir. 

« Je n’ai jamais entendu aucune soprano chanter comme Caballé », a déclaré José Carreras, qui était très proche de la chanteuse. La soprano Pretty Yende a partagé des photos d'elle en compagnie de Montserrat Caballé qui l'a « énormément aidé » à développer sa carrière. 

Dans Le Parisien, Natalie Dessay affirme que « c’était la plus belle voix du 20e siècle ». « Elle est la reine », ajoute le baryton Florian Sempey. 

Dans le journal El Pais, Plácido Domingo fait part de sa « profonde tristesse ». « Je ne m’y attendais pas », explique-t-il. 

Et les hommages ont été multiples sur les réseaux sociaux. De très nombreux internautes ont partagé la vidéo de son duo Barcelona, avec Freddie Mercury, Barcelona, qui a favorisé son succès auprès du grand public.