Le Metropolitan Opera met en vente des répliques de ses lustres

Pour pallier ses difficultés financières, le Metropolitan Opera de New York vend des répliques de ses lustres. A des prix plutôt élevés.

Le Metropolitan Opera met en vente des répliques de ses lustres
©Metropolitan Opera

Vous avez peut-être toujours rêvé que votre salon, votre chambre à coucher ou votre salle de bain ressemble à une salle d’opéra. Ce souhait est désormais réalisable. Pour faire face à ses difficultés financières, le Metropolitan Opera de New York met en vente des répliques de ses lustres. Offerts à l’établissement par le gouvernement autrichien en 1966 pour remercier les Etats-Unis de la mise en place du Plan Marshall en Europe après la Seconde Guerre mondiale, ils ont été conçus par Hans Harald Rath. Fabriqués avec des cristaux Swarovski, de l’or et de l’argent, leur design futuriste leur a valu le surnom de « spoutnik ».

Cependant, si vous souhaitez acquérir l’une de ces pièces, il faudra être prêt à payer une certaine somme. Pour un lustre de 60 centimètres comptez 19 000 dollars… et 83 000 pour le plus grand modèle.

Sur le même thème