Le Metropolitan Opera dans la tourmente

Les négociations entre les musiciens de l’orchestre du Met et leur direction prend un nouveau tour, avec la publication du salaire de leur directeur Peter Gelb, et la sortie d’un rapport détaillé de 12 pages.

Le Metropolitan Opera dans la tourmente
Le Metropolitan Opera de New York (©Corbis)

1,8 million de dollars, soit 1,3 million d’euros : tel est le salaire touché par le directeur du Metropolitan Opera de New York, Peter Gelb, pour l’année 2012. Cette anodine information, dévoilée par le New York Times, aurait pu passer inaperçue si sa publication n’intervenait pas en plein cœur des négociations salariales opposant direction et salariés du Met.

Alors que le directeur Peter Gelb souhaite une réduction de 16% du coût de sa masse salariale, évoquant la nécessité d’un équilibre budgétaire (le Met connaît un déficit de 2,8 millions de dollars), les syndicats répondent par un rapport enrichi de graphiques et attaquent les « dépenses somptuaires pour des productions impopulaires ».

Dans ce rapport de 14 pages, publié jeudi 19 juin, l’Association des Musiciens du Grand New York, le Local 802, la Fédération des Musiciens Américains, et le comité de l’Orchestre du Metropolitan Opera dénoncent d’une même voix une « mauvaise gestion » du directeur : des nouvelles productions onéreuses, et des budgets en constante augmentation.

Chiffres à l’appui, le rapport montre une hausse du budget des nouvelles productions de 7,6 millions de dollars en 2006 à 21,8 millions en 2013, soit 187% d’augmentation. Si ces productions apportent un remplissage de la salle plus important la première année (92,62 %, contre une moyenne de 89,42%), la reprise de ces productions semble problématique : 84,39% de sièges réservés, grâce à des opérations promotionnelles plus importantes (12,45% de sièges vendus grâce à une offre promotionnelle, contre une moyenne annuelle de 8,26%).

Le point final de ce rapport vise bien sûr à montrer que les musiciens de l’orchestre payent les pots cassés des risques pris par Peter Gelb, ce que le rapport résume en un graphique montrant la stabilité des salaires de l’orchestre par rapport aux dépenses de la structure :

met stats
met stats

La crise que traverse le Met actuellement est qualifiée par la maison d’opéra comme « l’un des plus grands challenges de son histoire ».

Ailleurs sur le web

Sur le même thème