Le Domino Noir, Stéphane Degout et Pinocchio récompensés par l’Association de la Critique

L’association de la critique a dévoilé son palmarès 2018 à Paris. Dans la catégorie musique, le Grand Prix a été décerné au Domino Noir crée à l’Opéra-Comique et Stéphane Degout a été nommé personnalité musicale de l’année.

Le Domino Noir, Stéphane Degout et Pinocchio récompensés par l’Association de la Critique
Stéphane Degout dans Pélléas et Mélisande au Festival d'Aix-en-Provence, aux côtés de Barbara Hannigan, © Maxppp / PQR La Provence

L’association de la critique a présenté son palmarès 2018 qui distingue des artistes et des œuvres théâtrales, musicales et chorégraphiques. 

En musique, le Grand prix 2018 a été décerné au Domino noir, présenté à l’Opéra-Comique, en co-production avec l’Opéra royal de Wallonie. L’œuvre d’Auber était dirigée par Patrick Davin et mise en scène par Valérie Lesort. 

Le prix du Meilleur spectacle lyrique créé en province a été attribué à Werther, opéra de Massenet, monté à l’Opéra national de Lorraine. La mise en scène était signée Bruno Ravella et la direction musicale Jean-Marie Zeitouni. 

Pinocchio, opéra de Philippe Boesmans sur un livret de Joël Pommerat, présenté en ouverture de la 69e édition du Festival d’Aix-en-Provence a reçu le prix de la Meilleure création musicale. 

Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil ont été désignés Meilleurs créateurs d’éléments scéniques, dans le cadre de leur résidence à l’Opéra de Limoges, pour Peter Gynt d’ Edward Grieg en co-production avec l’Opéra de Montpellier, Schubert-Box sur des lieder de Schubert, et Butterfly d’après Puccini en coproduction avec l’Opéra de Rouen.

Stéphane Degout, personnalité musicale de l’année

Le baryton Stéphane Degout a quant à lui été nommé Personnalité musicale de l’année et le chef d’orchestre Julien Masmondet, Révélation musicale de l’année. 

Le prix du Meilleur essai sur la musique revient au Voyage d’hiver de Schubert, anatomie d’une obsession par Ian Bostridge. Le prix de la Monographie a été décerné à Fritz Busch, l’exil 1933-1951, par Fabian Gastellier et celui de la Meilleure diffusion musical audiovisuelle au coffret Claude Debussy – intégrale de l’œuvre (33 CD) paru chez Warner Classics. 

Enfin, le Prix de l’Europe Francophone a été attribué à Adriana Lecouvreur, opéra de Francesco Cilea, dirigé par Maurizio Benini et mis en scène Davide Livermore (Opéra de Monte-Carlo, Opéra de Saint-Étienne, Opéra de Marseille).