Le directeur du chœur de la Chapelle Sixtine démissionne après des accusations de fraude

Le directeur du chœur de la Chapelle Sixtine, partie intégrante des événements papaux depuis des siècles, a annoncé qu’il se retirait de ses fonctions. À la tête de l’une des plus anciennes chorales du monde depuis 9 ans, Massimo Palombella est accusé de fraude et de détournement de fonds.

Le directeur du chœur de la Chapelle Sixtine démissionne après des accusations de fraude
Monseigneur Massimo Palombella dirigeait le Chœur de la Chapelle Sixtine depuis 9 ans. , © AFP / Théo Wargo

Le Pape François Ier a approuvé la démission de Monseigneur Massimo Palombella, directeur du chœur pontifical de la Chapelle Sixtine du Vatican. À 51 ans, Massimo Palombella était mêlé à une affaire de fraude et de détournement de fonds au Saint-Siège, au côté du laïc Michelangelo Nardella, ancien chargé d’administration de la formation, déjà limogé en début d’année. 

Néanmoins, à l’annonce du départ de Palombella de la célèbre chorale, aucune mention n’est faite de cette affaire ni de l’enquête en cours au Vatican. Le principal intéressé s’est depuis contenté de nier les faits qui lui sont reprochés. Comme il s’est refusé à tout commentaire sur les accusations de certains parents, se plaignant des « réprimandes trop brutales que le directeur du chœur aurait infligées aux enfants qui chantaient mal », d’après Le Figaro. 

Près de 650 ans d’histoire

François, lui, a rappelé l’importance de cette institution de l’État pontifical, un des plus vieux chœurs religieux du monde encore en activité. Depuis 1471, cette formation est considérée comme un « haut lieu d'expression artistique et liturgique au service des célébrations solennelles des papes ». À ses débuts, le Chœur se produisait dans la chapelle décorée par Michel-Ange, dont elle tient aujourd’hui encore le nom, puis dans la Basilique Saint-Pierre et dans tous les autres lieux où le demandaient les pontifes romains. Au fil du temps, la formation est devenue plus autonome, donnant des concerts partout dans le monde, au détriment parfois de sa vocation originelle. Par exemple, en 2018, le Chœur a donné une représentation pour l’inauguration d’une exposition au Metropolitan Museum of Art de New-York.

Aujourd’hui, la direction par intérim est confiée à Monseigneur Marcos Pavan, maître des Pueri Cantores, les jeunes chanteurs de la Chapelle Sixtine. Il aura pour tâche de redonner ses lettres de noblesse à l’institution en perte de vitesse depuis plusieurs mois. La tournée de l’été dernier avait été annulée sans explications, et l’enregistrement d’un nouveau CD, prévu l’an dernier, n’a toujours pas eu lieu.