Le CREA d'Aulnay-sous-Bois : la pépinière des apprentis-musiciens heureux

A l’occasion de la diffusion en direct, dimanche 23 mars, dans la 42e rue, de la récente production « Somewhere » par le chœur des jeunes du CREA, francemusique.fr s’est rendue à Aulnay-sous-Bois où le CREA s’est implanté il y a 27 ans. Reportage sur les apprentis musiciens qui ont les étoiles plein les yeux.

Le CREA d'Aulnay-sous-Bois : la pépinière des apprentis-musiciens heureux
" Somewhere ", une comédie musicale du CRÉA, création 2013

⇒ Réécoutez « Somewhere » par le chœur des jeunes du CREA dans la 42e rue

Ils ont entre 17 et 25 ans, ils sont étudiants ou jeunes actifs, viennent d’Aulnay-sous-Bois ou d’autres communes d’Ile de France, et se réunissent une ou deux fois par semaine au théâtre Jacques- Prévert d'Aulnay-sous-Bois, pour des répétitions du chœur des CREA’tures au sein du CREA, structure d’éveil artistique destinée aux jeunes amateurs et implantée au théâtre Jacques- Prévert depuis ses débuts. Le chœur des CREA’tures est l’étape qui clôt un parcours complet d’éveil aux arts de la scène qui se décline en quatre chœurs : Éveil (6-8 ans), Avant-Scène (8-10 ans), Scène (11-17 ans) et CRÉA’tures (dès 18 ans). Le CREA n’est pas un parcours scolaire ni une formation échelonnée ; on peut y rentrer à tout âge, avec ou sans expérience musicale, et aucune sélection ou évaluation ne détermine le niveau ou les capacités de l’enfant. Les apprentis du CREA sont majoritaires à ne pas lire la musique ; pourtant, à les entendre chanter, on pourrait penser que des années de solfège ont formé leur oreille.

Reportage autour des répétitions du choeur des jeunes du CREA pour « Somewhere » , spéctacle inspirée du Broadway des années 1950, avec les tubes de Gershwin, Bernstein et Sondheim, réalisé le 17 mars 2014.

Les CREA'tures d'Aulnay -sous-Boispar francemusique

Une pédagogie basée sur l'émulation

A l’origine du CREA, Didier Grojsman, à la fois directeur artistique et chef de chœur, qui encadre encore aujourd’hui les répétitions des chœurs de jeunes. Porté par la volonté de permettre l’accès à l’expression artistique à travers le chant et la danse à chaque enfant, Didier Grojsman souligne la valeur ajoutée du projet du CREA, qui n’a pas changé depuis 1987 : il s'agit d'une pratique artistique accessible aux amateurs, certes, mais dans les conditions d’excellence et de professionnalisme, qui donnent aux enfants et aux jeunes le sentiment d’être pris au sérieux et les encouragent à se dépasser, tout en gardant la notion du plaisir au centre des apprentissages.

Pas de sélection ou d’audition à l’entrée au CREA ; la compétitivité est bannie de l’approche pédagogique, et à l’instar des pédagogies alternatives telles Montessori, Decroly ou Freinet, le dépassement de soi est motivé par l’émulation. Les individualités sont respectées et chacun apporte avec sa différence une dimension au travail collectif. Chacun a le droit de s’exprimer, et dans les projets scéniques qui couronnent chaque cycle, tous les interprètes apprennent tous les rôles, sans hiérarchisation. Le chant est accessible à tous, souligne Didier Grosjman,et tout le monde peut atteindre un bon niveau. L'erreur est bénéfique pour le groupe ; celui qui est en difficulté, sera immédiatement pris en charge par ses camarades jusqu'à ce qu'il trouve un moyen de passer le cap.

Les jeunes apprentis-musiciens bien dans leur peau

Les parcours des jeunes apprentis musiciens du CREA sont très disparates; certains arrivent suite à une déception par le système classique de formation musicale, possédant des connaissances théoriques ou techniques, d'autres intégrent les formations du CREA sans avoir jamais fait de formation musicale. L'apprentissage est intuitif et se fait à l'oreille, explique Didier Grojsman, mais avec le temps, les jeunes acquièrent les bases théoriques suffisantes pour pouvoir s'écouter et écouter l'autre. Il suffit de rester exigeant : on répète un passage autant de fois que nécessaire pour que le résultat soit satisfaisant.

Une démarche qui participe à la construction de soi autant qu'à l'expression artistique: *Notre société place l'évaluation et la sélection au cœur du système éducatif; nous avons pris le contre-courant, et, au lieu de s'élever en écrasant l'autre, on apprend grâce à lui. Nos jeunes sont bien dans leur peau et dans leurs têtes parce qu'ils se sont épanouis dans une ambiance d'écoute, de respect et de partage. *

La prochaine étape :

un centre de création vocale et scénique

En presque 30 ans, le CREA a franchi les murs de son QG symbolique, le Théâtre Jacques-Prévert, mais reste fortement implanté dans la ville qui l’accueillit et historiquement attaché au département de la Seine St-Denis : 70-80% de jeunes membres du CREA viennent du département et 80% d’actions de formation ou de sensibilisation du CREA en direction des structures éducatives ciblent la ville d’Aulnay. Depuis quelques années, les intervenants du CREA participent aux formations des professionnels de la musique et de l'éducation à l'échelle nationale, et, même si l’engagement du CREA n'est plus à prouver, la structure attend toujours de pouvoir s'installer dans ses propres lieux.

Depuis 2011 le projet d’un Centre de création vocale et scénique qui accueillerait les activités du CREA et qui serait un lieu ouvert sur les quartiers de la ville et des communes environnantes, se concrétise enfin sous l’impulsion de la ville d’Aulnay : le site de la Ferme du Vieux-Pays, situé en plein cœur de la ville, devrait être transformée à cette destination. En février 2012, le projet reçoit le label Grand Paris, et pour les 25 ans du CREA à la Ferme du Vieux-Pays, la pose d'une première pierre scelle le projet. Pour l'instant, on attend la suite; il serait grand temps de permettre au CREA de poser ses valises; les étoiles dans les yeux de ses apprentis-musiciens en méritent au moins autant...


Le CREA, c'est :

⇒150 jeunes de 6 à 25 ans encadrés par des professionnels (chefs de chœur, pianistes accompagnateurs, musiciens, chorégraphes, comédiens, metteurs en scène…)
⇒ une pratique scénique associant au chant des ateliers relevant des arts de la scène (théâtre, écriture, danse contemporaine, hip-hop, percussions, etc.).
⇒ quatre chœurs : Éveil (6-8 ans), Avant-Scène (8-10 ans), Scène (11-17 ans) et CRÉA'tures (dès 18 ans)
⇒ 31 opéras (dont 23 commandes) et 29 spectacles de théâtre musical créés par les jeunes du CREA
⇒ ateliers artistiques à destination de près de 6000 enfants des écoles maternelles et élémentaires d'Aulnay-sous-Bois
⇒ stages de formation d’enseignants en partenariat avec d'autres acteurs culturels au niveau national.

Sur le même thème