Le concert de demain, pour Vincent Beer-Demander

A quoi ressemblera le concert de demain, quand nous pourrons de nouveau y assister ? A une belle rencontre avec l'Orchestre

Le concert de demain, pour Vincent Beer-Demander
Le concert de demain, pour Vincent Beer-Demander

Faut-il ré-inventer le format du concert tel que nous le connaissons ? C'est ce qu'a proposé le Président de la République Emmanuel Macron à certains artistes, lors d'un entretien sur la crise que rencontre le secteur culturel en raison du Covid-19. 

Mesures sanitaires, intervention dans les écoles, importance des outils numériques... nous avons demandé aux artistes à quoi ressemblera, selon eux, ce « concert de demain ».

« Qui aurait pu imagier trois mois de confinement sans une note de musique, sans cinéma, sans culture ? » se demande Vincent Beer-Demander, avant d'ajouter « donc il faut les protéger, protéger les artistes (...) en encourageant la création, en allant en concert... ». Des artistes « ambassadeurs de notre culture » dont la sauvegarde revient, pour le mandoliniste, à l'Etat.

Ce concert de demain se fera auprès des plus jeunes, pour l'artiste qui rejoint l'opération "été apprenant" voulu par le gouvernement. Professeur aux conservatoires de Marseille et de Liège, ces mois de confinements lui ont fait prendre conscience « encore plus de notre mission de pédagogue, à savoir éveiller la curiosité artistique et cultiver l'idée du beau ».  

Dans cette démarche, il s'associe à l'Orchestre symphonique de Cannes et son chef Benjamin Lévy afin de s'adapter à cette nouvelle situation, mais aussi « utiliser les nouvelles technologies pour multiplier le champ des possibles et donner des clefs de compréhension de la musique au public ».