Le chef Andris Nelsons prolonge son contrat à Boston

Le chef d’orchestre letton Andris Nelsons a prolongé son contrat de directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Boston. Il est maintenant lié avec la phalange américaine jusqu’au terme de la saison 2021-2022.

ll faisait partie, avec le chef d’orchestre Christian Thielemann, des favoris pour succèder à Sir Simon Rattle au poste de directeur artistique de l’Orchestre philharmonique de Berlin, poste attribué - à la surprise générale - au chef Kirill Petrenko. C’est donc libéré de ce doute qu’Andris Nelsons a reconduit le contrat qui le liait à l’Orchestre symphonique de Boston jusqu’au terme de la saison 2021-2022.

“Je suis très honoré et incroyablement excité par ce nouveau chapitre dans ma vie musicale avec l’Orchestre symphonique de Boston” a déclaré Andris Nelsons.

Le chef letton, fils spirituel du chef d’orchestre Mariss Jansons, est en poste à Boston depuis la saison 2014-2015, une saison qu’il partageait entre la capitale du Massachusetts et Birmingham, puisqu’Andris Nelsons était également directeur artistique de l’Orchestre symphonique de la ville de Birmingham jusqu’en juin dernier.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

A 36 ans, Andris Nelsons a déjà derrière lui une belle discographie : son enregistrement de la 10ème symphonie de Chostakovitch avec l’orchestre de Boston vient de paraître chez Deutsche Grammophon, quelques mois à peine après un disque consacré à Tchaïkovski avec l’Orchestre de Birmingham, et un Vaisseau fantôme de Wagner avec l’Orchestre royal du Concertgebouw.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Sur le même thème