Bilan de la 24e édition de la Folle Journée de Nantes

La Folle Journée de Nantes a dévoilé le bilan de son édition 2018, qui vient tout juste de s’achever. Une édition réussie, selon ses organiseurs, avec près de 135 000 billets délivrés, soit un taux de fréquentation de 95%.

Bilan de la 24e édition de la Folle Journée de Nantes
Le Carrefour de Lodéon en public depuis la Folle Journée de Nantes, © Radio France / G Decalf

A peine ses toutes dernières notes jouées, l’heure est déjà au bilan pour la 24e édition de la Folle Journée de Nantes. Les organisateurs du festival déclarent que la thématique Vers un monde nouveau a « remporté l’adhésion enthousiaste et massive du public ». Ils annoncent que près de 135 000 billets ont été délivrés, ce qui représente un taux de fréquentation de 95%, soit un point de plus par rapport à l’année dernière.

En tout, 275 concerts payants étaient organisés à Nantes et 13 dans des communes de la métropole. Il y avait également 46 représentations gratuites. Cette édition a également été marquée par de nombreuses opérations pour renforcer l’accessibilité à tous les publics, avec notamment des sacs à dos vibrants destinés aux personnes aveugles et malentendantes.

La Folle Journée va désormais se poursuivre à l’international, au Japon du 28 avril au 12 mai, à Ekaterinbourg (Russie) du 7 au 9 septembre et à Varsovie (Pologne) du 28 au 30 septembre. Son directeur, René Martin, a également dévoilé sur France Musique, qui était en direct de Nantes pendant 3 jours, qu'une Folle Journée se tiendra en Israël, à Tel Aviv. Une première, prévue pour juin 2018.