Le baryton allemand Samuel Hasselhorn remporte l’édition 2018 du Concours Reine Elisabeth

Samuel Hasselhorn, baryton allemand de 27 ans, a été désigné grand vainqueur de l'édition 2018 du concours Reine Elisabeth, en Belgique. Eva Zaïcik, Héloïse Mas et Marianne Croux figurent également parmi les lauréats de cette session consacrée au chant.

Le baryton allemand Samuel Hasselhorn remporte l’édition 2018 du Concours Reine Elisabeth
Les trois lauréats du Concours Reine Elisabeth 2018 : Eva Zaïcik (2e), Samuel Hasselhorn (1er), Ao Li (3e), © AFP / NICOLAS MAETERLINCK

L’édition 2018 du concours Reine Elisabeth, dédiée au chant, s’est achevée samedi 12 mai à Bruxelles. Parmi les 12 finalistes encore en compétition, 6 ont été primés. 

Le 1er prix a été décerné au baryton allemand Samuel Hasselhorn, 27 ans, qui avait interprété en finale des extraits du Knaben Wunderhorn de Mahler, d'Elias de Mendelssohn et de Don Carlos de Verdi.

Le 2e prix a été décerné la mezzo-soprano française Eva Zaïcik, 30 ans, révélation lyrique aux Victoires de la musique classique en France, et le 3e à la basse Ao Li, chanteur chinois âgé lui aussi de 30 ans.. 

La soprano espagnole Rocio Pérez, 27 ans, s'est vue remettre le 4e prix et c’est la Française Héloïse Mas, 30 ans, qui a obtenu le 5e prix, devant la soprano franco-belge Marianne Croux, 27 ans.

La finale s’est déroulée du 10 au 12 mai au Palais des Beaux-Arts (Bozar) de Bruxelles, en présence de la reine des Belges, Mathilde d'Udekem d'Acoz. Les candidats étaient accompagnés par l’Orchestre symphonique du Théâtre de la Monnaie, dirigé par son chef, Alain Altinoglu.

Les épreuves de qualification avaient débuté le 1er mai. Parmi les membres du jury, présidé par Arie Van Lysebeth, figuraient le baryton-basse José Van Dam, la mezzo anglaise Ann Murray, le ténor allemand Christoph Prégardien, le chef et claveciniste Christophe Rousset et le directeur de La Monnaie, Peter de Caluwe

Né à Göttingen (Basse-Saxe) en 1990, Samuel Hasselhorn est diplômé de la Musik Hochschule de Hanovre et du Conservatoire national de Paris. Spécialiste du lied, il s’est déjà distingué sur les grandes scènes internationales.

En 2019, le Concours Reine Elisabeth sera dédié au violon.