La soprano Kiri Te Kanawa se retire de la scène

La chanteuse néo-zélandaise Kiri Te Kanawa a annoncé à la BBC le mercredi 13 septembre qu’elle prenait sa retraite, à l'âge de 73 ans.

La soprano Kiri Te Kanawa se retire de la scène
Kiri Te Kanawa , © AFP / Denis Sinyakov

Kiri Te Kanawa n'a pas chanté en public depuis environ un an et elle a déclaré à la BBC qu'elle n'avait pas l'intention de monter à nouveau sur scène. « Je ne veux pas entendre ma voix, elle fait partie du passé », a-t-elle expliqué à la chaîne britannique. « Lorsque j'enseigne à de jeunes chanteurs et que j'entends leurs belles, jeunes et fraîches voix, je ne veux pas placer ma voix à côté des leurs ».

Pendant plus de cinq décennies de carrière, Kiri Te Kanawa a offert sa voix au public des plus prestigieuses salles du monde. « J’ai eu une carrière assez incroyable », reconnait-elle. C’est notamment avec son interprétation du rôle de la Comtesse Almaviva dans Les Noces de Figaro de Mozart au Royal Opera House de Londres, en 1971, que la soprano a commencé à rencontrer un immense succès. En 1981 elle avait été suivie par 600 millions de téléspectateurs, en chantant Let the Bright Seraphim de Haendel à l’occasion du mariage du Prince Charles et de Lady Diana. Anoblie en 1982, la chanteuse avait commencé à se faire plus rare sur les scènes d’opéra à partir de 2004, se concentrant sur une fondation qui encourage les jeunes chanteurs et musiciens d'opéra néo-zélandais. En 2013, elle avait touché une nouvelle génération de fans en interprétant la soprano australienne Nellie Melba dans la série télévisée à succès Downton Abbey.

avec AFP