La résurgence de cas de Covid pousse l'Opéra de Munich à annuler ses représentations

Le Bayerische Staatsoper a déjà annulé deux concerts et cinq représentations d'opéra la semaine dernière, pour endiguer la contamination du personnel. Des mesures prolongées jusqu'au 18 novembre inclus.

La résurgence de cas de Covid pousse l'Opéra de Munich à annuler ses représentations
L'Opéra indique avoir pris cette décision difficile "pour casser la chaîne de contamination", © AFP / Christof Stache

Annulations en série à l'Opéra de Munich, sur lequel plane toujours l'ombre de la pandémie de Covid-19. En cause : une recrudescence de cas au sein du personnel de l'établissement. La semaine dernière, Serge Dorny, le nouveau directeur général, annonçait sur son compte Twitter une suspension jusqu'au 12 novembre des répétitions et des représentations. Le Bayerische Staatsoper a finalement opté pour la date du 18 novembre, par prudence. Dans un communiqué, l'institution indique avoir pris cette décision difficile "pour casser la chaîne de contamination et garantir, dans la mesure du possible, qu'il n'y ait plus de propagation de cas de Covid positifs au sein de la maison".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies

Ont été ainsi annulés l'Akademiekonzert qui devait avoir lieu mardi dernier, sous la baguette de Vladimir Jurowski. Même sort pour le Carmen dirigé par Emmanuel Villaume, qui devait se tenir mercredi 10 novembre. Der Mondbär, le 10 également, et trois représentations de Die Vögel, les 12, 14 et 18 novembre, sont aussi annulées. Les billets des spectateurs seront intégralement remboursés.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Une décision par forcément surprenante dans un contexte de reprise épidémique en Allemagne. Le nombre d'infections et de décès a fortement augmenté depuis mi-octobre, dans un pays où le taux de vaccination dépasse à peine les 67%. Et avec 289 cas pour 100.000 personnes, le taux d'infection a atteint dimanche un nouveau record, dans l'État le plus peuplé d'Europe.