La playlist "voyage voyage" à travers les 5 continents

Envie d’ailleurs ou déjà sur les routes, cette playlist accompagne vos rêves de voyages avec des oeuvres inspirées de différents pays ou des musiques traditionnelles du monde entier.

La playlist "voyage voyage" à travers les 5 continents
Un voyage en musique à travers les cinq continents, © Getty / Emilija Manevska

Marcel Proust disait : « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux ». Avec cette playlist, on vous propose de voyager non pas avec vos yeux, mais avec vos oreilles… Des musiques traditionnelles à des œuvres inspirées par les voyages des compositeurs, partez découvrir les cinq continents sans bouger de votre siège. 

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et volupté. Vois sur ces canaux, Dormir ces vaisseaux, Dont l’humeur est vagabonde ; C’est pour assouvir, Ton moindre désir, Qu’ils viennent du bout du monde.

Commençons ce voyage à travers le monde par la France, avec une mélancolique mélodie d’Henri Duparc qui nous invite au voyage, sur des vers de Charles Baudelaire… 

Un air d’Afrique 

Restons un peu en France avec cette oeuvre d’un célèbre compositeur français, Camille Saint-Saëns, le concerto pour piano n°5 dit “L’Egyptien”. Cette appellation vient du lieu où la musique a été composée : Louxor, ville située sur la rive droite du Nil. La création de l’oeuvre s’est cependant faite à Paris, dans la mythique salle Pleyel avec le compositeur au piano. 

On traverse définitivement les frontières avec cette musique arabo-andalouse interprétée par l’Ensemble El Mawsili fondé en 1991 à Saint-Denis. Une musique inspirée d’un célèbre musicien perse, Ishaq al-Mawsili, qui vécut à Bagdad au VIIIe siècle où il créa le premier conservatoire de musique traditionnelle arabo-musulmane. Diffusé jusqu’en Andalousie, ce genre musical s’impose aujourd’hui dans les pays du Maghreb. 

Tandis que le Mali traverse une grave crise sur fonds de conflits violents, il ne faut pas pour autant oublier que ce pays d’Afrique de l’Ouest regorge d’artistes et musiques exceptionnelles portées ici par le chanteur malien Abou Diarra et ses musiciens du Donko Band qui jouent sur instruments traditionnels dans un mélange de blues, jazz et musique africaine. 

Les Amériques, du nord au sud 

On traverse l’Atlantique pour atterrir chez les Américains, avec un incontournable si l’on parle musique et Etats-Unis : le chef d’orchestre, compositeur et pianiste Leonard Bernstein. Sa comédie musicale West Side Story en 1957 est resté un chef d’oeuvre de la musique que on l’entend ici dans une version originale pour piano seul avec Célia Onéto-Bensaïd

Autre grand tube de la musique transcrit pour piano, le Danzon n°2 d’Arturo Márquez, compositeur mexicain qui fait danser des salles entières grâce à sa musique entraînante, inspirée des danses cubaines et de son pays natal, le Mexique. Cette oeuvre est si célèbre dans son pays qu’elle est parfois considérée comme le deuxième hymne national mexicain. 

Si on reste en Amérique du sud, faisons une halte en Argentine avec un des compositeurs les plus connus de ce coin du globe et du monde : le bandonéoniste Astor Piazzolla. Célèbre pour ses tangos, son fameux Libertango (mélange de liberté et de tango) est ici interprété au marimba par la percussionniste Adélaïde Ferrière

Bienvenue en Asie

Poursuivons notre voyage jusqu’en Iran avec une improvisation d’inspiration persane par le pianiste d’origine iranienne Nima Sarkechik. 

Le personnage fictif de Shéhérazade a inspiré de nombreux artistes, notamment deux compositeurs célèbres : Maurice Ravel et Nikolaï Rimski-Korsakov. Shéhérazade, c’est la conteuse dans les Mille et une nuits, cette femme qui raconte si bien les histoires que le roi de Perse (qui décide de chaque jour épouser une vierge pour la faire exécuter le lendemain), l’épargne pour écouter ses contes, encore et encore… Ici, le harpiste Sasha Boldachev s’inspire du poème symphonique de Rimski-Korsakov et propose sa vision de Shéhérazade...

Filons plus à l’est pour faire escale au Japon avec une berceuse traditionnelle japonaise ici chantée par Eugénie Warnier accompagnée par Marine Thoreau La Salle. Un moment suspendu pour se laisser bercer. 

Cap sur l'Europe

Retour à la case départ avec un saut en Europe où l’on retrouve Zoltán Kodály, compositeur, ethnomusicologue et pédagogue hongrois. C’est à lui que l’on doit la méthode Kodály, un apprentissage musical par le chant, mais on lui doit aussi une volonté de faire vivre ou revivre le répertoire traditionnel de son pays à travers sa musique. 

Enfilez votre kilt et venez danser au son de l’Ecosse avec ces trois airs écossais proposés par The Curious Bards, ensemble musical qui se spécialise dans les musiques traditionnelles celtes et gaéliques. 

Felix Mendelssohn, compositeur du début de la période romantique, a beaucoup voyagé en Europe. à travers l'Allemagne, l'Angleterre, l'Ecosse, la France aussi. En 1833, c'est l'Italie qui l'inspire, il termine alors sa quatrième symphonie dite italienne. A cette même époque, il croise le chemin d'Hector Berlioz, compositeur français qui sera lui aussi amené à composer sur ce pays avec notamment sa symphonie Harold en Italie

Le soleil de l'Océanie

Avant de partir, n’oubliez pas d’emporter le soleil dans vos valises et rien de mieux que d’entendre les chants polyphoniques calédoniens pour ensoleiller votre journée ou votre voyage.