Concours France Musique des Musiciens Amateurs : la playlist du jury !

Coups de cœur musicaux du jury du Concours France Musique des Musiciens Amateurs : des grands airs d'opéra à la chanson française, en passant par du rock ou de la musique symphonique.

Concours France Musique des Musiciens Amateurs : la playlist du jury !
Emmanuel Curt, PV Nova, Lilian Thuram et Lea Desandre, membres du jury 2017 du premier Concours France Musique des Musiciens Amateurs.

Ils sont cinq... cinq personnalités issues d'univers variés. Leur point commun ? Ils ont accepté de faire partie du jury du premier Concours France Musique des Musiciens Amateurs.

PV Nova, auteur-compositeur et youtubeur, Lilian Thuram, footballeur international et parrain des orchestres Démos, Lea Desandre, mezzo-soprano, Emmanuel Curt, percussionniste de l'Orchestre National de France, et Magali Mosnier, flûtiste du Philharmonique de Radio France, partagent avec vous leurs coups de cœur musicaux, classiques ou non...

Du rock et du Ravel, pour Emmanuel Curt

On commence avec un morceau qui donne la pêche, choisi par Emmanuel Curt. Il s'agit de Plug in baby, extrait du deuxième album du groupe de rock britannique Muse. Du rythme et des guitares rock ? Pas si étonnant de la part d'un maître du tempo !

Après l'électrique tube de Muse, retour au calme avec Le jardin féérique de Maurice Ravel. Une oeuvre pour piano ou orchestre qui vient conclure, en poésie et en douceur, les quatre contes musicaux de Ma mère l'Oye, et que Emmanuel Curt a récemment eu l'ocassion d'interpréter avec l'Orchestre National de France.

Mozart et gwoka guadeloupéen pour Lilian Thuram

Le groupe Akiyo n'est pas seulement un ensemble musical, c'est un courant de pensée, un mouvement culturel. Né du désir de revalorisation de la culture guadeloupéenne, le groupe se forme en 1978 à Pointe-à-Pitre. S'inspirant du gwoka, une musique traditionnelle de carnaval, les musiciens d'Akiyo remplacent les instruments en plastique et les costumes à paillette alors utilisés dans les défilés par des instruments à peau et des masques traditionnels guadeloupéens.

Le premier disque d' Akiyo, reconnu comme association culturelle, parait en 1992. Le succès est immense et les membres de l'association sont, depuis, régulièrement invités à se produire en France métropolitaine. Après de longues hésitations, Lilian Thuram a choisi une de leurs chansons : La O Law Kalé Konsa qui veut dire Où vas-tu comme ça ?

Back to basics : Lilian Thuram choisit Une petite musique de nuit de Wolfgang Amadeus Mozart comme seconde sélection musicale ! « Ça me rappelle lorsque j’étais en CM2, le vendredi soir, notre prof nous faisait passer de la musique classique avant la sonnerie et j’avais flashé sur ce morceau. D'ailleurs je n'osais même pas dire que j’aimais... »

Jazz et clair de lune pour PV Nova

Formé au Texas en 2004, Snarky Puppy rassemble une quarantaine de musiciens autour de Michael League, bassiste. Leur inclassable musique rassemble tous les genres musicaux (jazz, funk, rock, soul, pop...) et tous les instruments (claviers, percussions, cordes...).

« Mon second choix : le Clair de lune de Debussy. C’est archi-classique mais il me donne toujours autant de frissons ! Tu passes par toutes les phases dans ce morceau, et il est accessible. »

Requiem et chanson française pour Lea Desandre

Lea Desandre a étudié à Venise, au côté de la mezzo-soprano Sara Mingardo. Quelques années plus tard, la veille de notre entretien, c'est la voix de son ancien professeur qu'elle écoute encore depuis Aix-en-Provence, dans le Requiem de Mozart, dirigé par le maestro Claudio Abbado en 2012.

Pour sa seconde sélection, Lea Desandre hésite... entre chanson française et chanson française. Entre Barbara et Serge Reggianni. Ce sera Barbara, pour son interprétation et sa bonne humeur dans la chanson Elle vendait des p'tits gateaux, composée par Vincent Scotto.

Wagner et Puccini pour Magali Mosnier

La flûtiste solo du Philharmonique de Radio France, Magali Mosnier, mise sur ses classiques. Premier choix : le Prélude dans Tristan et Isolde, célèbre opéra de Richard Wagner.

Autre grand moment de l'opéra romantique pour Magali Mosnier, E lucevan le stelle, la romance du peintre Mario Cavaradossi dans le troisième acte de Tosca, opéra de Giacomo Puccini. Et pas n'importe quelle version, celle interprétée par (s'il vous plaît) grand Jonas Kaufmann.