La pianiste Alice Sara Ott révèle être atteinte de sclérose en plaques

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, la pianiste Alice Sara Ott annonce qu’elle est atteinte de sclérose en plaques. Une maladie diagnostiquée en janvier 2019.

La pianiste Alice Sara Ott révèle être atteinte de sclérose en plaques
Alice Sara Ott, © Getty / Stefan Hoederath

« Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous quelque chose de très personnel. » Dans un message publié sur les réseaux sociaux, Alice Sara Ott annonce être atteinte de sclérose en plaques. La maladie, qui touche le système nerveux central, lui a été diagnostiquée le 15 janvier 2019, après de nombreux examens médicaux. 

Souffrant de problèmes de santé depuis plusieurs mois, elle raconte avoir eu l’impression que « le monde s’effondrait » lorsque les médecins ont évoqué la maladie pour la première fois. « J’ai traversé des montagnes russes de panique, de peur et de dévastation », écrit-elle. 

« J’ai ensuite passé beaucoup de temps à faire des recherches sur cette maladie, j’ai rencontré de nombreux médecins. J’ai finalement découvert que j’en avais une fausse image. » Elle ajoute : « Bien qu’il n’existe pas encore de traitement qui puisse guérir de la sclérose en plaques, une grande majorité des personnes touchées réussissent à mener une vie remplie et satisfaisante grâce aux énormes progrès réalisés par la médecine ».

Optimiste, la musicienne affirme qu'elle va continuer à vivre sa vie, à voyager, comme avant, « je veux mener ma saison, comme prévu ».

« Une maladie encore méconnue »

« Partager cela avec tout le monde, n’a pas été une décision facile à prendre », déclare Alice Sara Ott, « mais c’était la bonne ». « La sclérose en plaques est une maladie encore méconnue dans notre société », affirme la pianiste qui espère que sa prise de parole encouragera les personnes qui en sont également atteintes à faire de même. 

Alice Sara Ott termine son message en remerciant toutes les personnes qui lui ont manifesté « tant de soutien et d’amour » au cours de ces derniers mois. « Parfois, la vie nous mène sur des chemins inattendus et je viens d’en emprunter un tout nouveau. Mais, de toutes mes forces, je crois que c’est à nous d’en tirer le meilleur ».