La Philharmonie de Paris dévoile un bilan très satisfaisant

Deux ans après son ouverture, la Philharmonie de Paris a atteint ses objectifs, avec une fréquentation qui a atteint 1 140 000 visiteurs en 2016.

La Philharmonie de Paris dévoile un bilan très satisfaisant
Le taux de fréquentation dépasse 93% pour toutes les salles de la Philharmonie, © BastienM

Lundi 13 mars, Laurent Bayle, directeur de la Philharmonie de Paris, a dévoilé les grandes lignes de la saison prochaine et a présenté les chiffres de l’année 2016. « La fréquentation est largement supérieure à toutes les attentes », a-t-il déclaré aux Echos. L'année dernière, 1 140 000 visiteurs se sont rendus dans le complexe musical de l’est parisien, à peine moins que les 1 150 000 visiteurs de l’année d’ouverture, en 2015. Les concerts ont attiré 600 000 personnes, et le taux de fréquentation a dépassé 93% sur toutes les salles, 97 % pour la plus grande.

On peut lire également dans Les Echos que le budget de 82 millions d’euros de la Philharmonie est couvert par ses recettes propres à 52%, avec une billetterie de 14,5 millions d’euros, 10 millions d’euros de recettes commerciales et 2,5 millions d’euros de mécénat. La subvention de l’Etat représente donc 48% du budget.

Enfin, Laurent Bayle affirme que, selon une étude qui sera publiée en septembre, l’âge moyen des visiteurs est de 50 ans, contre 60 ans pour les concerts de musique classique ailleurs.

Il s’agit donc pour la nouvelle saison de faire au moins aussi bien qu’en 2016. Deux grandes expositions ont été annoncées, l’une consacrée à Barbara, pour les 20 ans de sa disparition, et une autre aux musiques arabes. Parmi les événements attendus, Simon Rattle dirigera l’Orchestre Philharmonique de Berlin et le LSO, et Valery Gergiev entamera une intégrale de la Tétralogie de Wagner sur deux saisons avec l’orchestre et le chœur de l’orchestre du Mariinsky. Une Philharmonie des enfants, avec des activités ludiques et interactives, doit également voir le jour d'ici 2020.