La musique danoise exclue de YouTube

Dès minuit, Google, propriétaire de YouTube, va retirer tous les compositeurs danois protégés par les droits d’auteur de la plateforme de vidéos. La faute à un accord jamais trouvé entre le géant d’internet et l’agence danoise des droits des artistes.

La musique danoise exclue de YouTube
Faute d'accord, YouTube a décidé de supprimer de sa plateforme toutes les musiques danoises couvertes par Koda., © Getty / Rafael Henrique

Exit le répertoire danois ! Google a annoncé que les contenus couverts par Koda, l’agence des droits d’auteur au Danemark, allaient purement et simplement disparaître de YouTube. Et tout cela représente une très grande partie des productions danoises. Depuis avril, date de la fin du contrat entre Koda et Google, les deux parties essayaient de trouver un accord pour l’utilisation de la musique danoise sur la plateforme du géant d’internet. En vain.

« C'est une situation que nous avons désespérément essayé d'éviter et j'espère que nous pourrons trouver une solution le plus rapidement possible. Nous avons déjà négocié avec Koda et fait de notre mieux. Mais je ne pense pas que ce soit un accord équitable que Koda exige », a expliqué Dan Chalmers, le directeur de YouTube Music en Europe. « Koda demande beaucoup plus que ce que nous payons à nos autres partenaires dans le monde, et nous pensons que ce n'est pas juste pour nos autres partenaires et créateurs de contenu », ajoute-t-il, à la radio danoise.

Le géant veut écraser la compagnie danoise

De son côté, Koda explique que Google a demandé à ce que la rémunération des compositeurs et des auteurs de chansons soit réduite de 70 %. Ce que Koda a refusé catégoriquement. Le groupe, basé à Copenhague, se dit même « surpris de l’approche extrêmement agressive de Google » dans les négociations. D’ailleurs, Koda ne se semble pas prêt à faire cette concession à Google. En effet, le groupe se plaint même de revenus trop bas : « ce n'est un secret pour personne que depuis de nombreuses années, nos membres sont très mécontents du niveau de paiement sur YouTube », ajoute Gorm Arildsen, le PDG de Koda.

Des artistes dépourvus de visibilité

Malgré tout, cette situation est très perturbante pour toute l’industrie musicale danoise. Elle met même en péril les nouvelles générations d'artistes. « Youtube sert de plateforme pour les nouveaux talents danois et le retrait de leur musique est une occasion perdue pour eux de se faire connaître, ici au Danemark, comme à l’international », soutenait Kaare Struve, le directeur de communication de Koda. 

Son entreprise travaille aujourd’hui sur un accord nordique commun, qui remplacerait les accords locaux des compositeurs et des sociétés d'écriture de chansons norvégiennes, finlandaises et danoises. En attendant, ce samedi à minuit, toutes les compositions danoises sous licence Koda auront été supprimées de la plateforme par Google.