La Maîtrise de Radio France au Festival de Montpellier : c'est la fête de l'été

La plus grande vitrine estivale pour les formations de Radio France, le Festival de Montpellier s'est ouvert avec trois concerts en seulement deux jours pour la Maîtrise de Radio France . Nous avons suivi les maîtrisiens depuis leur départ de la Gare de Lyon à Paris. Récit d'un marathon bien orchestré.

La Maîtrise de Radio France au Festival de Montpellier : c'est la fête de l'été
Maîtrise de Radio France à Montpellier 2014 603

Dimanche, 13 juillet , midi : le départ en famille

Ils sont 45 maîtrisiens à se retrouver sur les quais de la Gare de de Lyon à Paris. Dans quelques instants, la Maîtrise de Radio France prendra le TGV en direction de Montpellier, pour trois concerts dans le cadre du Festival Radio France Montpellier Languedoc Roussillon. Avant d'embarquer, ils improvisent un flash mob, entonnant en choeur un «joyeux anniversaire» qui résonne dans la gare pleine à craquer.
Le ton est donné : c'est un peu les vacances et malgré un programme chargé, les maîtrisiens sont contents de partir, tous ensemble, en cette tournée.

Depuis quatre ans, le Festival est devenu un rendez-vous obligé pour la Maîtrise, une manière de couronner en beauté une année de travail. «On a nos petites habitudes, on dort toujours dans le même hôtel, on mange toujours dans le même restaurant. D'année en année, les Montpéllierains commencent à nous repérer. Une colonie de vacances ? Non, plutôt une famille...», s'amuse une maîtrisienne.

Cette année, l'emploi du temps est serré : trois programmes différents en seulement deux jours du festival : un concert à cappella, avec le grand écart entre Tomas Luis de Victoria et Maurice Ohana, un deuxième autour d'Alessandro Scarlatti et Porpora, avec l'ensemble Pulcinella [disponible en vidéo], et un troisième, un répertoire éparpillé entre Hildegard von Bingen et Poulenc. A ma question, s'il s'agit des oeuvres qui ont déjà été rôdées pendant l'année écoulée, les regards étonnés me scrutent : bien sûr que non, deux programmes sur trois sont complètement construits et travaillés exprès pour le festival. Le travail en amont est donc considérable, et une fois sur les rails, le répertoire se paufine en fonction des lieux, du contexte de la journée, du public, mais aussi, de leur disponibilité ou de l'état de fatigue, parfois.

A quoi ressemble une journée au Festival ? Réponse avec Amélie et Zoé :

Dans le train, les petits groupes se forment : les rires, les conversations fusent. J'apprends que cette tournée à Montpellier est importante à plusieurs titres : plusieurs maîtrisiens arrivent en fin de leur parcours et se préparent à quitter le nid pour s'envoler vers de nouveaux horizons, tandis que certains vivent une première tournée tous ensemble.

Thais 603
Thais 603

► Thaïs, 16 ans, est originaire de Montpellier. Elle a fait son parcours de musicienne à l'Opéra junior de sa ville avant de "monter" à Paris il y a un an pour intégrer la Maîtrise. Elle est particulièrement émue, parce que cette tournée est la première occasion pour ses parents de l'entendre chanter depuis son départ pour Paris. Elle a trouvé la recette pour réussir sa tournée :

Marie Laure et Iris, Maîtrise de Radio France 603
Marie Laure et Iris, Maîtrise de Radio France 603

►Marie Laure a quitté la Maîtrise l'année dernière. Cette année elle a été rappelée en renfort pour le programme très chargé au festival. C'est plus facile de vivre la fin du parcours à la Maîtrise si cela se fait progressivement :

►Pour Iris, c'est la dernière année de la Maîtrise et la troisième fois qu'elle participe au Festival de Montpellier. Alors qu'on s'arrête à la Gare de Nîmes, les souvenirs vont bon train :

Dans quelques instants, nous arrivons à Montpellier. Les encadrants sortent les feuilles de route, vérifient : on est dans les temps. La suite du voyage est réglée à la minute près. A peine arrivés, les maîtrisiens déposeront vite leurs affaires à l'hôtel et se retrouveront moins d'une heure plus tard à l'Opéra-Comédie pour une première répétition. Mais voilà que la nouvelle de l'annulation du concert de l'ouverture du Festival vient de tomber : une ombre d'angoisse s'installe parmi ces adolescents déjà rompus à la scène : leurs concerts auront-ils bien lieu ?En tous cas, la solution de secours est à portée de main :

►Retrouvez la Maîtrise de Radio France en vidéo dans un programme Alessandro Scarlatti et Porpora, avec l'ensemble Pulcinella
►Retrouvez le documentaire sur la Maîtrise de Radio France, Le Projet