La Folle Journée de Nantes aura bien lieu

Le festival, rendez-vous incontournable pour tout amateur de musique classique, se tiendra du 26 au 30 janvier, avec des jauges pour le moment réduites. Des places supplémentaires seront mises en vente ce mardi.

La Folle Journée de Nantes aura bien lieu
L'affiche de la Folle Journée de Nantes 2022, © La Folle Journée

La fin des incertitudes. Après des hésitations quant à la tenue de l'événement au vu du contexte sanitaire, les organisateurs de la Folle Journée de Nantes ont décidé de maintenir le festival, apprend-on ce lundi soir. Il aura lieu comme prévu du 26 au 30 janvier prochains, et mettra à l'honneur Franz Schubert. "C’est peut-être, à nouveau, le premier événement national à être maintenu dans le contexte sanitaire", souligne ⁦Aymeric Seassau,⁩ adjoint à la Culture à Nantes cité par nos confrères de Ouest-France, en référence à la Folle Journée 2021.

Cette édition marque d'ailleurs une amélioration notable par rapport à la précédente : seuls 24 concerts avaient pu se tenir en mai dernier. La Folle Journée 2022 n'aura néanmoins toujours pas la même saveur que les folles journées d'antan, pandémie et variant Omicron obligent. 190 représentations auront lieu sur les 220 initialement prévues, sans public scolaire. "Les concerts scolaires des matins du 27 et 28 janvier sont reportés au 13 juin", fait savoir l'organisation du festival, contactée par France Musique. En outre, aucun concert ne se tiendra dans la grande halle de la Cité des Congrès. Exit, également, les cafés et la restauration sur place, afin de limiter les risques de contamination.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

10% de billets supplémentaires mis en vente demain

70% des billets avaient été mis en vente début décembre, 10% de places supplémentaires le seront dès ce mardi à 15h sur le site de la Folle Journée, indique également l'organisation à France Musique : "80% de nos capacités, c'est encore un chiffre qui peut évoluer, mais c'est un chiffre qui nous semble raisonnable pour l'instant. Il y a une vraie volonté politique de maintenir l'événement, qui demande à la métropole et à la ville de Nantes un investissement financier un peu plus important. Mais on a envie que ce soit un événement qui rassemble le plus possible."

Pour respecter les jauges réglementaires, un dispositif de gestion des flux par deux entrées distinctes sera mis en place : d’un côté le Grand Auditorium, de l’autre les salles et auditoriums de la Grande Halle. Des contrôles sanitaires et de sécurité seront aussi organisés avant l’accès aux différentes entrées. Pour des journées folles, certes, mais prudentes.