La dépose du grand orgue de Notre-Dame est terminée

Le chantier de la dépose du grand orgue avait débuté le 3 août. Il s'est terminé le 9 décembre, avec deux mois d'avance.

La dépose du grand orgue de Notre-Dame est terminée
Le grand orgue de Notre-Dame de Paris, © Getty

Quatre mois auront été nécessaires pour la dépose du grand orgue de Notre-Dame. L'instrument, édifié en 1733, va être nettoyé pièce par pièce même s'il n'a pas été touché par l'incendie du 15 avril 2019 et qu'il a reçu très peu d'eau lors de l'intervention des pompiers. 

Toutes les pièces ont été placées dans quatre conteneurs étanches afin d'être examinées dans un entrepôt de la région parisienne. Elles devront être débarrassées de poussières de plomb, qui se sont déposées durant le sinistre, et rénovées suite à la canicule de 2019 qui avait légèrement endommagées certaines d'entre elles.

Le chantier a nécessité la construction d'un échafaudage de 30 mètres dans lequel étaient installées des "sapines", des ouvertures verticales permettant de descendre chaque élément en toute sécurité. 

Les seuls éléments restés sur place sont le buffet, les tuyaux de façade qui sont extrêmement fragiles, et quatre grands soufflets impossibles à transporter sans démonter la charpente du buffet.  

L'orgue de Notre-Dame est composé de 8000 tuyaux répartis en 115 jeux. Il est le plus grand instrument de France par le nombre de jeux. Il va être entièrement nettoyé et restauré avant de retourner à Paris. 

Une fois la pose effectuée, six mois seront nécessaire pour l'harmonisation de l'instrument. Sa mise en service est prévue pour le 16 avril 2024, soit cinq ans jour pour jour après l'incendie qui a ravagé la cathédrale.