La compositrice Hélène Blazy reconnue coupable d'avoir plagié Prokofiev

La justice vient de reconnaître Hélène Blazy coupable de contrefaçon. Elle est accusée d'avoir plagié "La Marche des Chevaliers" de Serge Prokofiev pour réaliser la musique inaugurale de la plus haute tour du monde à Dubaï.

Nous vous avions déjà relayé cette affaire de plagiat portée devant la justice en octobre dernier. Les éditions Le Chant du Monde, titulaires des droits patrimoniaux de l'oeuvre de Prokofiev, avaient porté plainte pour plagiat contre la compositrice Hélène Blazy. Les éditions estimaient qu'elle s'était servie de La Marche des Chevaliers issue du ballet Roméo et Juliette pour la musique inaugurale de la tour Burj Khalifa, la plus haute construction du monde située à Dubaï.

La 3ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris a estimé qu'il y avait bien contrefaçon puisque Hélène Blazy a signé comme étant seule auteure de l'oeuvre et non pas en tant que simple arrangeur et auteure d'une variation musicale. La justice a reconnu que la composition de Mme Blazy excédait la simple inspiration de l'oeuvre préexistante. Elle a donc été condamnée à payer diverses réparations et à annuler l'inscription de son morceau à la Sacem. La compositrice a annoncé avoir fait appel de la décision.

Mise à jour du 04/11/2015:
Hélène Blazy condamnée en appel pour avoir plagié Prokofiev

La Marche des Chevaliers de Serge Prokofiev :

Sur le même thème