La comédie musicale de Terry Gilliam annulée, à cause de ses propos sur le mouvement #MeToo

Mis à jour le jeudi 04 novembre 2021 à 11h07

L'ancien membre des Monty Python a qualifié l'an passé #MeToo de "chasse aux sorcières". Le mois dernier, il a aussi apporté son soutien à un humoriste dont le spectacle est considéré comme transphobe.

La comédie musicale de Terry Gilliam annulée, à cause de ses propos sur le mouvement #MeToo
Terry Gilliam devait présenter sa mise en scène de la comédie musicale "Into The Woods" au printemps 2022, © AFP / JAMIE MCCARTHY

Terry Gilliam devait présenter sa mise en scène de la comédie musicale Into The Woods en mai 2022, au théâtre londonien The Old Vic. Ce ne sera finalement pas le cas. L'équipe de la salle, dans un communiqué succinct, a fait part de sa décision de déprogrammer la pièce, sans s'étendre sur les raisons de ce choix. Mais selon le quotidien The Guardian, la colère grondait dans les rangs des salariés du théâtre. En cause : les prises de position de Terry Gilliam sur le mouvement #MeToo et sur les personnes transgenres.

#MeToo, une "chasse aux sorcières"

L'an dernier, le réalisateur britannique a ainsi violemment chargé le mouvement #MeToo, qui encourage les femmes à prendre la parole sur les viols, les agressions sexuelles et les discriminations qu'elles subissent. C'est une "chasse aux sorcières", avait-il estimé, alors que les témoignages se multipliaient sur les réseaux sociaux. Terry Gilliam a aussi jugé que les victimes présumées du producteur Harvey Weinstein - déclaré coupable par la suite - étaient "des adultes ayant fait leur choix". Il avait ensuite réitéré, déclarant : "lorsque l'on a du pouvoir, on n'est pas responsable d'abus sur les autres, on profite du pouvoir. C'est comme ça que cela marche. Il s'agissait d'adultes ambitieuses."

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le mois dernier, d'autres propos sont venus réveiller la polémique. Terry Gilliam a ouvertement apporté son soutien au spectacle de Dave Chappelle, diffusé sur la plateforme Netflix depuis début octobre, dans lequel l'humoriste américain tient des propos considérés comme transphobes. "J'encourage chacun d'entre vous à regarder le nouveau spectacle de Dave Chappelle [...] Selon moi, c'est le plus grand humoriste vivant aujourd'hui : incroyablement intelligent, socialement conscient, dangereusement provocateur et terriblement drôle", a-t-il écrit sur Facebook.

"Les temps actuels sont imprévisibles partout"

La mise en scène d'Into The Wood version Terry Gilliam pourra-t-elle tout de même voir le jour ?  "Nous nous concentrons sur la recherche d'une nouvelle maison pour ce spectacle. Ces choses arrivent, ce n'est pas le premier changement de plan pour un spectacle du West End londonien (une partie de la ville connue pour ses nombreux théâtres, ndlr), ni le dernier, et les temps actuels sont imprévisibles partout", déclare John Berry, ancien directeur artistique de l'English National Opera, dont la société de production co-produit la comédie musicale. 

L'éviction du spectacle de Terry Gilliam a été encouragée par le Old Vic 12, un groupe de jeunes talents du théâtre londonien. En 2017, ces derniers s'étaient déjà mobilisés : une vingtaine de signalements pour "comportement inapproprié" avaient été émis à l'encontre de l'acteur Kevin Spacey, directeur artistique du Old Vic de 2003 à 2015.