L’orchestre symphonique et l’Opéra de Toronto pénalisés pour leur manque de diversité

Le conseil municipal de Toronto a diminué les subventions allouées à la Canadian Opera Compagny et à l’Orchestre symphonique de la ville car les deux institutions ne refléteraient pas assez la diversité culturelle de la métropole canadienne.

L’orchestre symphonique et l’Opéra de Toronto pénalisés pour leur manque de diversité
Les musiciens de l'Opéra de Toronto, © Getty / Rene Johnston

Le conseil municipal de Toronto a décidé de réduire les subventions accordées à l'Orchestre symphonique et l'Opéra de la ville, rapporte le média local Signal Toronto. La Canadian Opera Compagny touchera 100 000 dollars de moins et sa subvention passera ainsi de 1,6 million à 1,5 million de dollars. Celle de l’orchestre passera de 1,27 million à 1,25 million de dollars. 

Mike Williams, chargé du développement économique et de la culture pour la ville, explique que ces institutions culturelles sont pénalisées pour trois principales raisons. Leur gouvernance ne serait pas assez stable, tout comme leur situation financière. Leurs activités n’auraient pas suffisamment d’incidence sur la vie de Toronto et enfin, « leur public, les artistes ou les équipes administratives » ne refléteraient pas assez la diversité de la ville. 

« Nous avons besoin de preuve concernant leur volonté de représenter réellement la démographie de Toronto », déclare Mike William. 

Un autre site internet, Ludwig Van, avait dénoncé en décembre dernier la surreprésentation d’hommes blancs dans les conseils d’administration des 6 institutions artistiques majeures de Toronto, parmi lesquelles figuraient l’orchestre et l’opéra. 

Cette mesure « inattendue » doit être considérée comme « une petite tape pour les réveiller » a déclaré l’homme politique Norm Kelly, membre du conseil.