L’orchestre du Metropolitan Opera trouve un accord avec la direction

Le syndicat de l'orchestre était le dernier de l'institution à ne pas avoir signé d'accord. C'est chose faite depuis mardi 24 août, à quelques semaines de la réouverture officielle de l'opéra.

L’orchestre du Metropolitan Opera trouve un accord avec la direction
Manifestation des syndicats devant le Metropolitan Opera, © AFP / Angela Weiss / AFP

La direction du Metropolitan Opera a annoncé mardi 24 août être arrivée à un accord avec son orchestre à une semaine de la reprise prévue des répétitions. « Les membres du grand orchestre du Met ont dû relever des défis herculéens pendant les 16 mois de fermeture, alors que nous nous sommes battus pour garder la compagnie [du Met] intacte » a déclaré Pete Gelb, son directeur, dans un communiqué de presse. 

Si le détail des arrangements n’a pas été révélé directement, le New York Times indique que l’accord prévoirait entre autres choses une baisse de 3,7% de salaire ainsi qu’une réduction du nombre des musiciens permanents, de 90 à 83, avec des départs en retraite non remplacés. Il a été également annoncé que six concerts sponsorisés de musique de chambre se tiendraient à Carnegie Hall.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L’orchestre, représenté par le Local 802 of the American Federation of Musicians, constituait le dernier des trois gros syndicats de l’institution à ne pas avoir trouvé d’arrangement avec la direction pour la réouverture. Le Met avait déjà conclu un accord important avec l'American Guild of Musical Artists qui représente les choristes, les solistes, les danseurs et les régisseurs, obtenant notamment que le syndicat prenne en charge le régime d’assurance maladie. 

Cela fait maintenant depuis avril 2020 que l’orchestre, l'un des plus prestigieux des Etats-Unis, ne reçoit pas de salaire. Contrainte par les débuts de la pandémie, la direction avait d’abord décidé de fermer l’opéra avant d’annoncer le 23 septembre l'annulation totale de sa saison 2020-2021. Diverses initiatives avaient fleuri en soutien aux musiciens et au personnel de l’opéra, notamment celle de Yannick Nézet-Séguin, directeur musical actuel de l’institution, qui avait lancé un appel au don s’engageant à compléter de sa poche les sommes reçues.

Si rien ne vient l’empêcher, l’orchestre et le chœur donneront deux représentations gratuites début septembre d’une œuvre symbolique puisqu’il s’agit de la symphonie n°2 de Mahler dite « Résurrection ». Une représentation spéciale du Requiem de Verdi doit également commémorer le 20e anniversaire des attentats du 11 septembre avant l’ouverture officielle de la saison, le 27 septembre, avec Fire Shut Up in My Bones, de Terence Blanchard, premier compositeur noir à voir son opéra mis en scène au Met. Pour y assister il faudra cependant être complètement vacciné comme l’avait annoncé l’opéra il y a quelques jours.