L’Opéra Garnier occupé par les intermittents du spectacle

Des intermittents du spectacle occupent le Palais Garnier depuis jeudi, dans l’attente d’une assemblée générale qui doit s’y dérouler ce vendredi à 11h.

L’Opéra Garnier occupé par les intermittents du spectacle
intermittents garnier

Après la remise en question du régime des intermittents par le Medef le mois dernier, et la mobilisation qui s’en est suivi, l’AFP nous apprend ce vendredi que le Palais Garnier est occupé par une centaine de personnes, intermittents du spectacle ou intérimaires, qui se réuniront en assemblée générale à 11h.

La dépêche AFP :

Une assemblée générale des intermittents du spectacle et des intérimaires aura lieu ce vendredi à 11h00 à l'Opéra Garnier, occupé depuis jeudi après-midi par une centaine d'entre eux, y compris la nuit dernière, a appris l'AFP de sources concordantes.

"L'assemblée générale de 11h00 doit décider des suites de l'action à mener", a déclaré à l'AFP Muriel Pichereau de la CGT Manpower au nom des intérimaires dont le régime, comme celui des intermittents, est discuté dans le cadre de la négociation sur l'assurance chômage.

"Les personnes qui veulent y participer seront autorisées par la direction de l'Opéra à venir", a-t-elle ajouté. Interrogé par l'AFP, le directeur adjoint de l'Opéra de Paris, Christophe Tardieu, a confirmé que les intermittents et intérimaires avaient été autorisés à "passer la nuit au Palais Garnier et à organiser leur assemblée générale à la condition qu'ils quittent tous les lieux à l'issue de cette AG".

"Des gens pourront donc entrer librement, mais il y aura un contrôle de sécurité important", a-t-il précisé, car "l'objectif n'est pas d'avoir l'Opéra Garnier occupé des jours et des jours. Nous avons une répétition importante aujourd'hui".

Jeudi, les manifestants avaient investi l'Opéra Garnier dans l'après-midi, déployant une banderole sur son grand balcon. Ils avaient décidé d'y passer la nuit avant la reprise des négociations ce vendredi à 09h30.

Les intermittents et intérimaires ont organisé jeudi une grande journée de mobilisation pour maintenir la pression sur le patronat à l'heure des ultimes négociations sur l'assurance chômage qui se poursuivent vendredi.

Plus d’informations seront communiquées par France Musique dans le courant de la journée.