L’Opéra de Lyon se lance dans le concours vidéo

La maison d’opéra lyonnaise propose un concours vidéo pour illustrer Pelléas et Mélisande de Debussy, un concept de promotion relativement nouveau dans le milieu de la musique classique.

L’Opéra de Lyon se lance dans le concours vidéo
promo vidéo mea

Les salles de spectacles, ensembles musicaux, et maisons d’opéra rivalisent d’inventivité pour promouvoir leur production. Si les « flash mobs » semblent être passées de mode, d’autres voies exploitant la vidéo émergent, à l’exemple du « journal de bord » de l’Insula Orchestra qui accompagne la promotion de l’enregistrement du Requiem de Mozart.

Cette fois, c’est l’http://Opéra de Lyon qui investit une forme nouvelle de promotion vidéo. L’institution propose un concours « Réalisez la bande-annonce du spectacle Pelléas & Mélisande », dont le vainqueur recevra un prix de 1000 euros et verra sa vidéo diffusée sur Internet, et dans les salles de cinéma partenaires.

Usité dans de nombreux domaines – presse, télévision, et même assurance – le concept est plus rare en musique classique. Le Konzertverein de Kassel (Allemagne) organise un concours chaque année, intitulé « classic clip », dont le but est d’ouvrir le format « clip » à la musique classique. Trois prix, de 400 à 1000 euros, sont ainsi distribués depuis quatre ans.

En France, le festival « Classique au vert » l’a essayé l’été dernier, sans grand succès (une dizaine de participants, et deux vidéos sélectionnées, dont les auteurs ont remporté un abonnement Qobuz et Diapason).

Si l’idée n’est pas nouvelle, elle est particulièrement bienvenue à Lyon, puisque le président du jury qui attribuera ce prix n’est autre que le cinéaste Christophe Honoré, metteur en scène de cette nouvelle production de Pelléas et Mélisande, à l’affiche de l’http://Opéra de Lyon du 8 au 22 juin 2015. Christophe Honoré fournit même sa vision de l’œuvre de Debussy :

« Pelléas et Mélisande est une forme vive et obscure. L’opéra n’oppose pas le mystère et l’ordinaire mais révèle la présence permanente de l’un dans l’autre. Dans le même mouvement, il accorde l’effroi à la douceur, la peur à l’amour, la honte au pardon, la défaite à la gloire. Je l’envisage comme un film noir d’aujourd’hui, m’affranchissant des conventions du conte à château et vieux roi. J’aimerais que Pelléas et Melisande ne soit pas un monde qu’on contemple, mais un monde qui nous regarde. »

D’une durée n’excédant pas les deux minutes, la bande annonce de Pelléas et Mélisande devra être déposée sur une plateforme de vidéo en ligne, et le formulaire d’inscription rempli avant le 15 avril 2015. Toutes les informations pratiques se trouvent sur le site Internet de l’http://Opéra de Lyon.

Ailleurs sur le web

Sur le même thème