L'Académie de la Scala de Milan va ouvrir un conservatoire à Ryad

Quelques jours après la polémique suscité par un accord de financement saoudien, l’Académie de la Scala de Milan a validé un projet pour la création à Ryad d'un conservatoire qui devrait accueillir 600 enfants encadrés par des professeurs de l'institution italienne.

L'Académie de la Scala de Milan va ouvrir un conservatoire à Ryad
La Scala de Milan, © Jakub Hałun

Le quotidien économique italien Il Sole 24 Ore indique que le conseil d’administration de la Fondation Académie arts et métiers de la Scala de Milan a validé, le mardi 26 mars, le projet de création d’un conservatoire à Ryad, en Arabie Saoudite. Présidé par Alexander Pereira, le conseil a « unanimement adopté le projet », ajoute Il Giorno

La création d’un conservatoire fait partie des points prévus par l’accord qu’Alexander Pereira négociait avec le prince Badr bin Abd Allah, ministre de la Culture d'Arabie Saoudite, qui avait rejeté par le conseil d'administration de la Fondation, selon Il Sole 24 Ore

Un financement polémique

La Scala avait annoncé le 18 mars qu'elle allait trois millions d'euros à l'Arabie Saoudite après une polémique sur un accord de financement qui prévoyait l'entrée du ministre saoudien de la Culture au conseil d'administration du célèbre théâtre. L'accord avec Ryad portait sur un financement total de 15 millions d'euros.

Selon des informations de presse, le futur conservatoire de Ryad ouvrira ses portes en septembre 2019 et proposera des cours de chant et de musique ainsi que des leçons de danse à des garçons et filles de 6 à 10 ans. Il devrait accueillir à terme quelque 600 élèves encadrés par des enseignants issus de l'Académie de la Scala. La Scala de Milan n'était pas joignable jeudi en milieu de journée.

avec AFP