Kirill Petrenko nouveau chef du Philharmonique de Berlin

A la surprise générale, l'Orchestre philharmonique de Berlin a choisi le chef russe Kirill Petrenko pour le diriger à partir de 2018.

Kirill Petrenko nouveau chef du Philharmonique de Berlin
Le chef russe Kirill Petrenko (© MaxPPP)

Souvenez-vous le 11 mai dernier, le monde musical attendait fébrilement l'élection du nouveau chef de l'Orchestre philharmonique de Berlin et à la surprise générale, les Berliner Philharmoniker avaient choisi... de ne pas choisir. Aucune majorité claire ne s'était décidée à l'issue de cette journée aux airs de conclave et une nouvelle élection devait être organisée dans l'année. Mais nous ne l'attendions pas aussitôt.

Réunis dans le plus grand secret ce dimanche 21 juin - jour de la fête de la musique, faut-il y voir un clin d'oeil ? - les 124 musiciens du Philharmonique de Berlin ont donc choisi, avec une "large majorité ", le jeune chef russe Kirill Petrenko. L'information circulait déjà ce lundi matin avant d'être confirmée par l'orchestre lors d'une conférence de presse.

Petrenko faisait partie des pressentis sans pour autant faire figure de favori. Les rumeurs parlaient plutôt d'un duel entre Daniel Barenboim et Christian Thielemann. Mais c'est donc le choix de la jeunesse qu'on fait les musiciens malgré le peu de fois où le russe a dirigé l'orchestre, seulement trois depuis 2006, mais qui ont visiblement laissé un souvenir impérissable dans la tête des musiciens.

Petrenko a été appelé immédiatement après le vote de l'orchestre et a tout de suite accepté. "Les mots me manquent pour dire ce que j'éprouve, c'est un mélange d'euphorie, de grande joie, de crainte et d'incrédulité " a déclaré le chef russe en ajoutant se sentir "conscient de la responsabilité et des attentes " qui seront les siennes lors de sa prise de poste.

Kirill Petrenko occuppe actuellement le poste de directeur musical de l'Opéra d'Etat de Bavière à Munich où la critique et le public ne tarissent pas d'éloges sur son travail. Il est connu pour être acharné et infatigable ainsi qu'un homme d'une méticulosité hors norme. Né en 1972 à Omsk, Petrenko était jugé comme étant trop timide pour occuper l'un des pupitres les plus convoités de la planète.

Il succèdera à Simon Rattle en 2018 et deviendra le septième chef d'orchestre à diriger celui qui est considéré comme le plus prestigieux orchestre au monde.

Sur le même thème