Journée mondiale du ballet ce mardi 4 octobre

On ne compte plus le nombre de journées mondiales, mais celle consacrée au ballet ne manque pas d’originalité ! Durant 24 heures non-stop, cinq des plus grandes compagnies internationales de danse proposent une immersion virtuelle et exclusive dans le quotidien de leurs danseurs.

Journée mondiale du ballet ce mardi 4 octobre
world ballet day 2016

Une certaine forme de mystère entoure les grandes institutions de la danse… A quoi peut bien ressembler la journée type de ces artistes-sportifs ? Comment travaillent les chorégraphes ? Quelle atmosphère règne dans les couloirs de ces grandes maisons ? La Journée Mondiale du Ballet est l’occasion pour le plus grand nombre, connaisseurs ou simples curieux, de percer les secrets de ces prestigieuses institutions.

En un clic, chacun peut désormais se faufiler dans les couloirs et les salles de l’Australian Ballet, du Ballet du Bolshoï, du Royal Ballet, du Ballet national du Canada et du San Francisco Ballet. Et pour sa troisième édition consécutive, la Journée Mondiale du Ballet ne manque pas d’ambition : 20 heures de cours, de répétitions et d’interviews sont diffusées en direct et sans interruption sur le site internet de l’évènement ainsi que sur sa page Facebook.

4H-8H… Réveil à l’autre bout du monde

La journée commence à Melbourne, en compagnie de l’Australian Ballet. Assistez notamment aux célèbres mais exigeantes classes du matin, assurées ici par le maître de ballet Tristan Message. Au programme de ce réveil sportif : dégagés, rondement de jambe, sauts et relevés !

8H-Midi … Poussez les portes du Bolshoï

Rendez-vous pris à Moscou avec le Ballet du Bolshoï. Il est bien rare que les lieux qui ont vu naître Le Lac des Cygnes sous la direction de Marius Petipa, il y a maintenant plus d’un siècle, s’ouvrent au public. Profitez donc pleinement de ces quatre heures d’immersion dans les couloirs et les salles de cours de l’une compagnies les plus anciennes et plus réputées au monde.

Midi-16H… L’heure du thé

La Journée Mondiale du Ballet s’inspire de l’initiative pionnière du Royal Ballet qui proposait, dès 2012, neuf heures de captation en direct depuis ses salles de cours. Si vous aviez manqué la visite de la célèbre institution de Covent Garden et les classes de Brian Maloney, spécialiste de la rééducation physique des danseurs, ils sont de nouveau au programme cette année.

16H-20H… Première étape outre-Atlantique

Les soixante-dix danseurs et l’orchestre du Ballet National du Canada célèbrent cette saison les 65 ans d’existence de la compagnie. En direct depuis Toronto, c’est l’occasion de rencontrer les chorégraphes et danseurs de la principale maison du plus grand pays d’Amérique, en assistant notamment aux répétitions de Cendrillon ou Onéguine.

20h00-Minuit... Going to San Francisco

La journée se termine en beauté aux côtés de la plus ancienne compagnie professionnelle des Etats-Unis : le San Francisco Ballet. Ce sont ses danseurs qui furent les premiers à reproduire les pas de Casse-Noisette et du Lac des Cygnes sur une scène américaine. Toutefois, pas de grands ballets romantiques à l’honneur cette année, mais plutôt des oeuvres modernes telles que Frankenstein et Pas/Parts 2016, dont vous pourrez observer incognito les répétitions.

Ailleurs sur le web