Journée des droits des femmes : Le choix de Saskia de Ville

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, France Musique diffuse toute la journée des œuvres composées par des femmes. Et sur le web, nous donnons la parole aux productrices de cette journée.

Journée des droits des femmes : Le choix de Saskia de Ville
Saskia de Ville a choisi Emmanuelle Haïm comme figure féminine inspirante, © Radio France / Christophe Abramowitz

Toute la journée du 8 mars, France Musique s’engage à ne diffuser que des œuvres composées par des femmes. Nous avons profité de cette occasion pour demander aux productrices de cette journée quelles sont les femmes qui les inspirent et de choisir une oeuvre composée par une femme. Découvrez les choix de Saskia de Ville, productrice de la matinale.

Quelle femme vous inspire ?

« Il y en a plusieurs mais parmi les personnes reçues dans la matinale depuis la rentrée, je pense à la chef d’orchestre Emmanuelle Haïm. C’est une voix forte, impliquée pour s’imposer en tant qu’artiste et en tant que femme dans le milieu de la musique classique. J’aime son message bienveillant, fin, engagé sans être écrasant. Elle le fait avec bienveillance et cela ne prend pas toute la place. Elle défend tout autant la musique et que la place de la femme.

L’autre figure serait ma grand-mère, décédée il y a quelques années. Vers ses 80 ans, elle continuait à faire des road trip en Australie… J’appréciais son ouverture d’esprit. Elle était féministe sans en avoir conscience, c’était dans sa façon d’être et de mener sa vie de manière non conventionnelle. »

Si vous deviez choisir une oeuvre d’une compositrice à mettre en valeur aujourd’hui…

« Je choisirais Hélène de Montgeroult que j’ai découverte grâce à la pianiste Edna Stern. C’est une compositrice au destin extraordinaire : aristocrate jugée par le comité révolutionnaire, défendue par ses pairs musiciens et première femme nommée au conservatoire de Paris. J'aime beaucoup ses sonates. »