Journée des droits des femmes : Le choix de Nathalie Piolé

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, France Musique diffuse toute la journée des œuvres composées par des femmes. Et sur le web, nous donnons la parole aux productrices de cette journée.

Journée des droits des femmes : Le choix de Nathalie Piolé
Nathalie Piolé a choisi deux contrebassistes pour la journée des droits des femmes, © Radio France / Christophe Abramowitz

Toute la journée du 8 mars, France Musique s’engage à ne diffuser que des œuvres composées par les femmes. Nous avons profité de cette occasion pour demander aux productrice de cette journée quelles sont les femmes qui les inspirent et de choisir une oeuvre composée par une femme. Découvrez les choix de Nathalie Piolé, productrice de Banzzaï.

Quelle femme vous inspire ?

« Les figures de femmes qui m’inspirent ? Deux musiciennes me viennent à l’esprit presque immédiatement : Esperanza Spalding, et Joëlle Léandre. Deux contrebassistes. Pas la même génération, pas la même nationalité, mais dans leurs parcours, des énergies similaires. Cette pugnacité, cette farouche volonté d’indépendance. Le renouvellement, le besoin d’aventure, le plaisir de jouer, et, bien sûr, l’engagement. Physique, intellectuel, moral, social.

Leur manière, aussi, de ne jamais verser dans la facilité. Jusque dans le choix de leur instrument, d’ailleurs… Une figure de femme forte à elle toute seule, la contrebasse. Tantôt grave, tantôt douce, imposante même quand elle se fait discrète, sa présence massive et maternelle crie ces mots à tous ceux qui la regardent : J’existe, et vous ne me nierez pas ! »

Si vous deviez choisir une oeuvre d’une compositrice à mettre en valeur aujourd’hui…