Jean Nouvel attaque en justice la Philharmonie de Paris

Les crispations entre la Philharmonie de Paris et Jean Nouvel passent maintenant par les tribunaux. L’architecte réclame des « travaux modificatifs ».

Jean Nouvel attaque en justice la Philharmonie de Paris
jean nouvel philharmonie

Après avoir dénoncé une ouverture prématurée, et annoncé qu’il ne participerait pas à la soirée d’inauguration, l’architecte Jean Nouvel attaque maintenant en justice la Philharmonie de Paris, donnant un nouveau tour à une relation déjà très conflictuelle.

Lors d’une audience - rapportée par le quotidien Le Monde - au Tribunal de grande instance de Paris vendredi 13 février, Jean Nouvel a demandé à l’association Philharmonie de Paris des « travaux modificatifs » sur 26 « non-conformités » de l’édifice vis-à-vis du dessin initial. Pas d’indemnisation réclamée, mais l’architecte exige que, dans l’attente de ces travaux, son nom ne soit plus associé au projet. La délibération aura lieu le 16 avril prochain.

Sur le même thème