Jean-Marie Moreau est mort, disparition d'un homme engagé auprès des artistes

L'ancien président de la SACEM Jean-Marie Moreau s'est éteint le 29 octobre à l'âge de 71 ans. Une disparition qui fait perdre à la chanson française l'un de ses grands serviteurs.

Jean-Marie Moreau est mort, disparition d'un homme engagé auprès des artistes
L'ancien président de la SACEM Jean-Marie Moreau s'est éteint le 29 octobre à l'âge de 71 ans., © AFP

Sous sa plume étaient nées les « Valses de Vienne » habitées par la voix de François Feldman, mais également le titre « On écrit sur les murs », produit en collaboration avec Romano Musumarra pour Demis Roussos, ou encore « Femme sous influence » que Sylvie Vartan défendait « sans défaillance ».

Le décès de Jean-Marie Moreau le 29 octobre à l’âge de 71 ans fait perdre à la musique un homme engagé dans la défense de la gestion collective et du droit d’auteur, qui s’était illustré à la présidence du Conseil d’administration de la SACEM en 2018 et 2019, démontrant « l’engagement profond du vrai militant des valeurs essentielles », selon les termes du Président d’honneur de la SACEM, Claude Lemesle.

Après des études de lettres, Jean-Marie Moreau se tourne vers l’activité journalistique auprès du mensuel Salut Les copains. D’une mère violoniste concertiste et professeure de musique, il se met au service de cet art en se consacrant à l’écriture de chansons, avec un premier succès en 1978, « L’amour est dans l’air », interprété par Laurent Rossi. Ses collaborations successives l’associent à Julie Pietri, Diane Tell, Alain Delon, Mireille Mathieu… qu’il mit en valeur pas des textes toujours personnels et tendres. Un homme discret donc le parcours marque aujourd’hui toutes les oreilles.