Jamais seul avec... Raphaël Sévère

Même confinés, nous ne serons jamais seuls grâce à la musique et aux musiciens. Le clarinettiste Raphaël Sévère partage avec nous cet instant musical.

Jamais seul avec... Raphaël Sévère
Jamais seul avec... Raphaël Sévère, © Radio France

Quel morceau avez-vous souhaité jouer aux auditeurs de France Musique ? 

J’ai choisi cet extrait relativement vif d’une de mes pièces pour clarinette et piano « Entre les Liens », car outre le fait que c’est très personnel, nous venons d’enregistrer ces pièces avec le pianiste Paul Montag pour le label Mirare, et étions censés les jouer de nombreuses fois en concert dans les prochains mois. Comme vous pouvez vous en douter, tout a été malheureusement annulé, alors qu’on était particulièrement curieux de la réception publique de ces pièces très récentes. Ainsi, c’est une façon de les faire vivre malgré tout !

Comment vivez-vous ce confinement ? Comment se déroulent vos journées ? 

Très bien, j’ai la chance de pouvoir travailler mon instrument et composer librement dans mon appartement, donc j’en profite un maximum ! Pour faire face aux annulations parfois douloureuses, je me concentre sur du nouveau répertoire et des perspectives plus lointaines. Sans oublier la sortie d’une heure par jour pour faire de l’exercice et prendre le soleil, indispensable dans cette période. J’en profite également pour perfectionner mon allemand, une langue que j’affectionne tout spécialement ! 

Un livre ? 

Je lis beaucoup, et découvre des œuvres que je ne connaissais pas d’Ernst Jünger, un de mes auteurs favoris depuis le choc qui m’a frappé à la lecture d’ « Orages d’Acier ». J’ai aussi eu un véritable coup de cœur pour les « Contes du Lundi » d’Alphonse Daudet que je connaissais très mal à part Lettres de mon moulin. Et c’est toujours un grand plaisir de parcourir à nouveau certains livres de Thierry Lentz sur Napoléon, une source intarissable d’inspiration !  

Retrouvez toutes les vidéos « Jamais seul avec... » sur francemusique.fr