Jamais seul avec... Emilie Gastaud

Même confinés, nous ne serons jamais seuls grâce à la musique et aux musiciens. Emilie Gastaud, 1ère harpe solo à l’Orchestre National de France, partage avec nous un moment musical.

Jamais seul avec... Emilie Gastaud
Jamais seul avec... Emilie Gastaud

Quel morceau avez-vous souhaité jouer aux auditeurs de France Musique ?

J’ai choisi « Mandoline » d’Elias Parish-Alvars. D’abord parce que c’est une pièce légère et joyeuse qui change les idées et qui peut faire oublier, quelques instants, ce qui se passe en ce moment.

Et puis c’est une pièce que je devais jouer en récital mi-avril. J’avais vraiment envie de la donner en concert. Finalement, je la donne ici, en vidéo, aux auditeurs de France Musique.

Comment vivez-vous ce confinement ? Comment se déroulent vos journées ?

J’essaie de prendre les choses le plus positivement possible. J’ai un petit garçon de 3 ans. Là, j’ai le temps de lui accorder, précisément, du temps. On partage des moments privilégiés, précieux. Et, parallèlement, je continue à travailler. Je garde un lien avec mon instrument.

Quelle musique écoutez-vous en ce moment ?

Justement, avec mon fils, c’est le DVD de « Pierre et Loup » de Prokofiev raconté par François Morel avec l’Orchestre National de France dirigé par Daniele Gatti.

Un livre ?

Je viens de terminer « Sentinelle de la pluie » de Tatiana de Rosnay. Cela raconte le quotidien et les projets bouleversés de personnages lors de très graves inondations à Paris. C’est philosophiquement très fort. Les personnages sont très charismatiques. Cela fait écho à la situation que nous vivons.

Un film ?

« La Belle Epoque » de Nicolas Bedos. C’est le dernier film que j’ai vu. C’est un film très émouvant avec, là encore, un message positif : trouvons ce qu’il y a de meilleur dans chaque époque. Y compris la nôtre.

Retrouvez toutes les vidéos « Jamais seul avec... » sur francemusique.fr