Jaap van Zweden sera le prochain directeur musical de l’Orchestre philharmonique de New York

L’Orchestre philharmonique de New York a annoncé mercredi 27 janvier la nomination du chef néerlandais Jaap van Zweden au poste de directeur musical à compter de la saison 2018-2019.

Jaap van Zweden sera le prochain directeur musical de l’Orchestre philharmonique de New York
Le chef néerlandais Jaap van Zweden (©Corbis)

2015 a été l’année des grandes nominations de directeur musicaux pour les prestigieuses phalanges internationales. Avec un peu de retard, c’est au tour de l’Orchestre philharmonique de New York, le célèbre New York Philharmonic de désigner son prochain chef en la personne de Jaap van Zweden, chef d’orchestre néerlandais de 55 ans actuellement à la tête de l’Orchestre philharmonique de Hong Kong et de l’Orchestre symphonique de Dallas. Celui-ci succèdera àAlan Gilbertà compter de la saison 2018-2019.

Né le 12 décembre 1960 à Amsterdam (Pays-Bas), Jaap van Zweden a d’abord eu une carrière de violoniste. Après des études à la Julliard School, il est nommé premier violon de l’Orchestre royal du Concertgebouw à seulement 18 ans. Il s’oriente vers la direction d’orchestre lorsqueLeonard Bernstein l’invite à diriger une répétition à Berlin et devient chef d’orchestre à part entière en 1997. Après une première expérience aux Pays-Bas (Orchestre symphonique des Pays-Bas, Orchestre de la Résidence de La Haye), il prend en 2005 la tête de l’Orchestre philharmonique de la radio néerlandaise, qu’il occupe jusqu’en 2012, et en 2008 celle de l’Orchestre symphonique de Dallas et de deFilharmonie jusqu’en 2011. Aujourd’hui, il reste lié à l’orchestre de Dallas, ainsi qu’à l’Orchestre philharmonique de Hong Kong, dont il est le directeur musical depuis 2012.

Le choix ne devait pas être simple pour l’orchestre new yorkais, après une année riche en nominations (Sir Simon Rattle au Londres, Kirill Petrenko à Berlin, Andris Nelsons à Leipzig…), mais c’est imposé pour Jaap van Zweden. Ce dernier avait remporté l’adhésion de l’orchestre et du public à plusieurs occasions : en 2012 dans la 5e symphonie de Mahler, en 2014 dans un concert Mozart et Chostakovitch, ou encore en octobre dernier dans Mozart et Beethoven. Jaap van Zweden s’éloigne, par ces répertoires, de son prédécesseur Alan Gilbert, plus orienté vers la musique contemporaine et la création, même si le chef néerlandais déclare avoir hâte de jouer plus de musique contemporaine selon le New York Times.

Sur le même thème