Imprimez votre propre violon en 3D

David Perry, un ingénieur américain, a publié sur Internet un mode d’emploi pour fabriquer soi-même un violon électrique à partir de pièces détachées imprimées en 3D.

Imprimez votre propre violon en 3D
VISUEL David Perry - mea 603 380

Créer votre propre instrument de musique a toujours été un rêve pour vous ? David Perry est peut-être votre héros ! Ingénieur américain en « conception numérique 3D », il élabore puis imprime toutes sortes d’objets en trois dimensions.

Entrepreneur, il a lancé sa société de fabrication : OpenFab PDX.

Son succès, il le doit à la reproduction intégrale et en 3D d’un violon électrique, grâce à une imprimante dédiée. D’abord un prototype, le F-F-Fiddle (fiddle signifiant violon en français) est aujourd’hui un instrument de musique à part entière.

Mais le projet ne s’arrête pas là. David Perry a souhaité rendre accessible sa création au plus grand nombre.
Il a donc publié sur Internet tous les documents techniques (en anglais) permettant de reproduire soi-même le violon.
Seul le corps de l’instrument (en pièces détachées) peut être imprimé en 3D, à partir de gabarits d’impression fournis gratuitement sur la page web. Les cordes et le mécanisme d’accord sont à acheter en kit (toujours sur le site Internet).

Seule condition : posséder chez soi une imprimante 3D ou payer l’impression des pièces détachées dans une entreprise spécialisée, pour ensuite les assembler soi-même selon le mode d’emploi proposé.

Pour les moins bricoleurs, le violon, assemblé et prêt à l’usage, est vendu sur le site Internet OpenFab PDX, au prix de 750 dollars (soit à peu près 579 euros).

David Perry a dessiné le F-F-Fiddle selon ses envies, mais l’enregistrement du produit sous licence Creative Commons permet à tous les usagers de personnaliser légalement leur instrument (couleurs, motifs…).

L’impression 3D se développe dans tous les domaines (industrie automobile, santé, culture, sport…). Selon le site Internet du bureau d’études spécialisé dans la fabrication additive, Fabulous, « le marché représente 3 milliards de dollars aujourd’hui [soit 2,3 milliards d’euros]. Il est estimé à 12 milliards de dollars pour 2018 [soit 9,3 milliards d’euros] ».

La démocratisation de cet outil en direction des foyers pourrait changer durablement nos habitudes de consommation. Le Monde a indiqué récemment sur son site Internet que « l'une des filiales du géant taïwanais de l'électronique Kinpo, XYZprinting, a lancé en mars [2014] un modèle d'imprimante à 499 dollars seulement [soit 385 euros environ] ».

Sur le même thème