Grève à Radio France : les musiciens de l'Orchestre national de France annulent leur concert

Les musiciens de l'Orchestre national de France ont rejoint le mouvement de grève qui touche Radio France depuis lundi 25 novembre. S'opposant au plan de suppressions de postes souhaité par la direction, les membres de l'ONF ont décidé d'annuler leur concert prévu jeudi 28 novembre.

Grève à Radio France : les musiciens de l'Orchestre national de France annulent leur concert
L'Orchestre National de France, © Radio France / Christophe Abramowitz

Au quatrième jour de la grève qui concerne Radio France, c'est au tour des musiciens de l'Orchestre national de France de faire entendre leur désaccord avec la direction. Sibyle Veil, présidente de Radio France, souhaite mener un plan d'économie de 60 millions d'euros, prévoyant la suppression de 299 postes, dans un cadre de départs volontaires. Vision stratégique que contestent plusieurs syndicats qui ont appelé les salariés à faire grève. Conséquence, depuis lundi 25 novembre, les antennes du groupe audiovisuel public sont perturbées. 

Ce sont désormais les activités de concert qui sont concernées. Dans un communiqué adressé à leur public, les musiciens de l'Orchestre national de France ont tenu à expliquer les raisons qui les ont « contraints de rejoindre le mouvement » et donc à ne pas jouer lors du concert prévu ce jeudi 28 novembre à l'Auditorium de la Maison de la Radio. Ils estiment que « les décisions de la direction de Radio France, découlant d'un plan d'économies exigé par l'Etat » menacent la « pérennité » du groupe audiovisuel.

Les musiciens pointent la « baisse de l'activité et de l'ambition » pour les « formations musicales, France Musique et la production musicale ». En premier lieu, ils citent l'exemple du Chœur de Radio France, seule formation chorale symphonique professionnelle de France, et faisant partie des trois formations musicales permanentes de Radio France. Le Chœur est la formation la plus concernée par le plan de suppression de postes. « De 114 artistes chanteurs en 2015, ils ne seront plus que 60 en 2020 » déplorent les musiciens.

Le communiqué poursuit en évoquant les deux orchestres de Radio France qui sont concernés par une baisse des effectifs. Enfin, les musiciens se préoccupent des « postes de techniciens, de réalisateurs, des équipes administratives, pourtant indispensables à la production » qui, eux aussi, doivent être supprimés. Pour conclure, les musiciens tiennent à réaffirmer la « nécessité d'un projet artistique répondant aux missions de service public ».

Le concert de l'Orchestre philharmonique de Radio France prévu vendredi 29 novembre risque également de ne pas avoir lieu, selon le site maisondelaradio.fr. Les musiciens doivent voter vendredi matin s'ils rejoignent le mouvement de contestation. Le même jour, les salariés de Radio France décideront en assemblée générale de la poursuite ou non de la grève la semaine prochaine, le préavis déposé par les syndicats devant être levé vendredi 29 novembre à minuit.

Autre annulation, à France Inter cette fois, où le groupe de rap I AM devait participer à une grande soirée pour célébrer la sortie de leur dernier album. Un concert en direct devait avoir le lieu ce jeudi 28 novembre depuis le Studio 104 de la Maison de la Radio. La soirée a été annulée et ne sera pas reportée.