George Martin, le «cinquième Beatles», est mort

Le mythique producteur des Beatles, George Martin, s’est éteint mardi 8 mars à l’âge de 90 ans. Formé entre autre à la prestigieuse Guidhall School of Music, on lui doit de très nombreux arrangements orchestraux du groupe britannique.

George Martin, le «cinquième Beatles», est mort
George Martin et Paul McCartney en studio ©MaxPPP

On le connaissait surtout pour son rôle de producteur des Beatles, mais il était bien plus que ça : à 90 ans, George Martin a tiré sa révérence mardi 8 mars à Londres. L’information a été dévoilée sur Twitter le lendemain par Ringo Starr, qui devait justement sa place au sein des Beatles à George Martin.

Né le 3 janvier 1926, George Martin est très vite attiré par la musique : « Je me souviens la première fois que j’ai entendu un orchestre symphonique : j’étais adolescent et Sir Adrian Boult est venu dans mon école pour un concert public. C’était absolument magique », dira-t-il plus tard à la BBC.

Grâce à son statut de vétéran de guerre, George Martin rentre à la Guidhall School of Music en 1947 pour y étudier le piano et le hautbois. Il en sort en 1950 diplômé et, après un court passage au département de musique classique de la BBC, il rejoint le label EMI.

Premier producteur à faire confiance aux Beatles, après les rejets de DECCA et de la plupart des majors britanniques, il enregistre Love Me Do avec le groupe de Liverpool en 1962. C’est le début d’une longue histoire ponctuée d’innombrables succès qui valent à George Martin le surnom de « Cinquième Beatles ».

A écouter : George Martin : la sélection « Label Production »

George Martin ne fut pas qu’un producteur pour les Beatles, il incarna le pont entre le talent du groupe et le son si particulier qui le distinguait des autres groupes de l’époque. Il réalisa la plupart des arrangements orchestraux et des instrumentations des Beatles, qu’il interprétait même parfois.

On lui doit le choix d’un quatuor à cordes dans la chanson Yesterday de Paul McCartney, ou encore le solo de trompette piccolo dans Penny Lane, interprété par le musicien classique David Mason et inspiré du 2e concerto Brandebourgeois de Bach, que le trompettiste interprétait avec l’English Chamber Orchestra. C’est aussi à George Martin que l’on doit l’accompagnement des cordes dans Eleanor Rigby, inspiré de la musique de Psychose de Bernard Herrmann, ou encore la partie pour piano de Lovely Rita.

Producteur de 30 singles devenus numéro 1 des ventes au Royaume-Uni, George Martin produisit ou co-produisit, en dehors des Beatles, l’artiste Ella Fitzgerald, le groupe America, les albums de Paul McCartney, ou encore l’album « Candle in the Wind » d’Elton John.

Sur le même thème