Générale houleuse d’Aïda à l’Opéra de Paris. Peut-on huer une répétition générale ?

Lundi 7 octobre, la répétition générale d’Aïda, de Verdi, dans la mise en scène d’Olivier Py à l’opéra Bastille a soulevé protestations et huées dès le 2e acte. Sur Twitter, l’Opéra de Paris a rappelé que les spectateurs de cette soirée étaient tous invités…

Au lendemain de la première d'Aïda, France Musique propose aussi un article sur les premières réactions de la presse.

Huées, sifflets, et autres exclamations sont monnaie courante à l’Opéra. La nouvelle production d’Aïda, de Giuseppe Verdi, à l’opéra Bastille, mise en scène par Olivier Py et dirigée par Philippe Jordan en a fait les frais, lors de la répétition générale, lundi 7 octobre.

Sur le site Internet « Forumopera », Clément Taillia retransmet une ambiance sulfureuse : « Vous avez trahi Verdi, M. Py ! » se serait exclamée une spectatrice. « Ta gueule ! » aurait répondu son voisin.

Au-delà de la légitimité de ces réactions, l’Opéra de Paris rappelle, sur son compte , que les spectateurs de cette répétition générale sont tous « invités par l’Opéra de Paris » :

La question est donc ouverte : peut-on huer une répétition générale ? Pour de nombreuses personnes, ces représentations sont l’occasion de vérifier le bon fonctionnement de la production, en conditions réelles. Elles sont aussi l’occasion, pour les artistes, de recevoir un dernier encouragement avant la grande première, de la part de leurs amis, et de toutes les équipes qui ont participé à la production.

Il y a quelques années, Gérard Mortier, alors directeur de l’institution, était monté sur scène pour exprimer son indignation, face aux huées des spectateurs pendant la générale de Parsifal, mis en scène par Krzysztof Warlikowski, et invitait les détracteurs à quitter la salle…

www.wat.tv Les huées seront-elles confirmées le soir de la première ? Verdict jeudi 10 octobre...

Retrouvez l'actualité musicale du lundi au vendredi sur France Musique dans les Dépêches Notes de Clément Rochefort, à 11h, 13h30, 16h, et 18h, ainsi que dans l'onglet "actu musicale" du site Internet.

Ailleurs sur le web

Sur le même thème