Gautier Capuçon, maître de Classe d'excellence à la Fondation Louis Vuitton

Pour la deuxième année consécutive, la Fondation Louis Vuitton accueille la Classe d'excellence de Gautier Capuçon. Six jeunes violoncellistes du monde entier viennent approfondir leur pratique de l'instrument auprès du virtuose à raison de six sessions par an. Sessions en partie ouvertes au public dont le deuxième volet a lieu ce week-end.

Gautier Capuçon, maître de Classe d'excellence à la Fondation Louis Vuitton
classe d'excellence capuçon

A peine est-on entré dans l'auditorium de la Fondation Louis Vuitton qu'on s'y sent bien. Ouvert sur l'extérieur grâce à d'imposants panneaux vitrés, la salle située à l'intérieur du bâtiment conçu par Frank Gehry a les pieds dans l'eau et est entouré par les arbres du Bois de Boulogne. L'atmosphère y est douce, lumineuse, intime et studieuse. Gautier Capuçon accueille son deuxième élève de la matinée en lui demandant de commencer par jouer le morceau qu'il souhaite travailler en entier. Le violoncelliste de 34 ans décide de s'installer dans les gradins à mi-hauteur afin de profiter de l'acoustique de la salle.

Le regard concentré, il ne perd pas une miette de l'interprétation de l'élève et une fois le morceau terminé, il s'installe à nouveau sur scène, bien dans le fond de sa chaise, violoncelle à la main et débute véritablement sa classe d'excellence. Stéphane Tétreault, jeune canadien de 22 ans, est prié de reprendre le passage du Pezzo Capricioso de Tchaïkovski depuis le début.

Gautier Capuçon n'hésite pas à l'arrêter aussi souvent que nécessaire. "Attention à ton archet, veille à ce qu'il soit bien parallèle au chevalet sinon tu vas perdre en texture sonore" lui glisse énergiquement le "maître", exemple à l'appui. "Rentre plus dans la corde dans ce motif, il faut que le spectateur assis au dernier rang puisse t'entendre comme s'il était juste devant toi ".

Gautier Capuçon écoute attentivement ses élèves depuis l'auditorium de la Fondation Louis Vuitton. (© Victor Tribot Laspière/France Musique)
Gautier Capuçon écoute attentivement ses élèves depuis l'auditorium de la Fondation Louis Vuitton. (© Victor Tribot Laspière/France Musique)

Le jeune élève canadien boit les paroles de Gautier Capuçon et s'exécute autant de fois nécessaires à l'obtention de son voulu. Mais le professeur insiste à chaque fois sur l'intention souhaitée par l'élève. "Que cherches-tu à faire dans cette phrase ? Comment vois-tu les choses ? ", des questions qui, au début, restent sans réponses mais Capuçon insiste. "Je me pose vraiment la question, ce n'est pas un piège. Comment veux-tu aborder ce passage ?"

À ÉCOUTER

Un exemple sonore du travail de Gautier Capuçon avec ses élèves à la Fondation Louis Vuitton.

Alors les langues se délient, l'élève prend confiance en lui et réfléchit réellement à la façon d'interpréter cette phrase ou ce ritenuto. C'est avant tout cela le rôle de Gautier, de leur faire comprendre qu'ils doivent savoir pourquoi et comment jouer chaque note, chaque nuance. Les élèves viennent avant tout pour trouver de nouvelles pistes, de nouvelles façons d'explorer l'interprétation d'un morceau. Et c'est ce désir de transmettre qui a poussé le violoncelliste mondialement connu à créer cette Classe d'excellence.

"J'avais le désir depuis un certain temps de partager mon expérience. Mais je voulais que cela puisse se faire en accord avec mon emploi du temps de concertiste et avec l'idée que je me fais de l'enseignement " explique Capuçon. Son envie d'enseigner a donc été modelée par son emploi du temps surchargé. Impossible alors pour lui de diriger une classe de façon traditionnelle. "Et puis, j'ai trop de respect pour l'enseignement que j'ai reçu de la part de mes maîtres : Annie Cochet, Philippe Muller, Heinrich Schiff et qui étaient présents chaque semaine pour moi, pour leurs élèves ".

Le canadien Stéphane Tétreault sous l'oeil bienveillant de Gautier Capuçon, accompagné au piano par Samuel Parent. (© Victor Tribot Laspière/France Musique)
Le canadien Stéphane Tétreault sous l'oeil bienveillant de Gautier Capuçon, accompagné au piano par Samuel Parent. (© Victor Tribot Laspière/France Musique)

C'est donc un enseignement différent et complémentaire qu'il a souhaité mettre en place. "Cette classe d'excellence s'adresse à des jeunes qui sont en période de transition, entre la fin des études de conservatoire et le début de leur carrière professionnelle ". et Gautier Capuçon insiste sur ce terme de "classe" car il "voulait vraiment constituer un groupe. Les élèves viennent de pays différents, de cultures différentes et petit à petit, un esprit de groupe est en train de se créer et cela contribue énormément à ce que, plus tard, ils auront retenu de cette année ".

Stéphane Tétreault, lui savoure, cette classe pour laquelle il a été sélectionné sur audition. "C'est un enrichissement très rare à acquérir dans ce moment de la vie d'un musicien. J'ai terminé mes cours en conservatoire et je n'ai plus de cours réguliers, je travaille le plus souvent seul. Ici, c'est très différent d'une masterclass qui souvent ne dure que deux heures sur une journée. Avoir ce temps spécialement pour soi, c'est très précieux ".

Depuis les gradins de l'auditorium de la Fondation Louis Vuitton, Gautier Capuçon est attentif à la projection du son de ses élèves. (© Victor Tribot Laspière/France Musique)
Depuis les gradins de l'auditorium de la Fondation Louis Vuitton, Gautier Capuçon est attentif à la projection du son de ses élèves. (© Victor Tribot Laspière/France Musique)

Les jeunes violoncellistes participeront à six sessions tout au long de l'année jusqu'en juin 2016. Chaque session se déroule sur trois ou quatre jours avec dans un premier temps, une partie privée réservée au travail entre le maître et l'élève, puis dans un second temps des masterclass publiques gratuites. A chaque fois, la session se conclut par un concert des lauréats, payant cette fois-ci (le prochain concert se tiendra ce dimanche 20 décembre à 17h, 14 euros en plein tarif). "Le concert de fin de session est important puisqu'il leur permet de choisir des pièces qu'ils ne connaîtraient pas ou de les jouer pour la première fois en public " conclut Gautier Capuçon. Que ce soir pour assister à la Classe d'excellence ou au concert de clôture, n'hésitez pas une seconde à vous précipiter dans cet endroit somptueux pour assister à une leçon de violoncelle de haut vol.

La prochaine Classe d'excellence de Gautier Capuçon à la Fondation Louis Vuitton se tiendra ce week-end, les 19 et 20 décembre 2015, le concert de clôture se tiendra le dimanche 20 décembre à 17h.

Sur le même thème