Franck Riester présente un budget en hausse de 73 millions d’euros pour la culture

Le ministre de la Culture, Franck Riester, a présenté le budget de la culture 2020, vendredi 27 septembre, détaillant notamment le financement du Centre national de la musique.

Franck Riester présente un budget en hausse de 73 millions d’euros pour la culture
Franck Riester, ministre de la Culture, Présentation du budget du ministere de la Culture dans le cadre du projet de loi de finances 2020., © Maxppp / Christophe Morin

Vendredi 27 septembre 2019, rue de Valois, à Paris, le ministre de la Culture Franck Riester a présenté le budget 2020 de la Culture. Un budget globalement stable, en hausse de 73 millions d’euros, pour un total de 8,2 milliards provenant directement du ministère.

Interrogé par Antoine Pecqueur, rédacteur en chef de La Lettre du Musicien, le ministre a détaillé les moyens accordés spécifiquement à la musique : « Les financements des différents labels et ensembles musicaux seront confortés en 2020 et avec la création du Centre national de la musique c’est 7,5 millions en plus qui seront mobilisés ». Il ajoute : «C’est un choix clair, net, d’accompagner la musique qui bien souvent a eu le sentiment, et à juste titre, qu’elle était un petit peu le parent pauvre des politiques culturelles ». 

« Généraliser l’éducation artistique »

98 millions d’euros seront alloués à l’éducation artistique et culturelle en 2020, afin de la généraliser « pour tous les enfants et jeunes de 3 à 18 ans ». Dans ce cadre, 10 millions d’euros supplémentaires seront dédiés au Pass Culture, pour un budget total de 39 millions d’euros. Lancée en février 2019 dans 5 départements, avant d’être élargie à 9 autres cet été, sa phase d’expérimentation doit s’étendre à de nouveaux territoires. 

C’est enfin la valorisation du patrimoine qui bénéficiera de la plus grande hausse de dotation. Un milliard d’euros y sera investi. Un plan de sécurité incendie, de 2 millions d’euros, est également prévu pour les 87 cathédrales classées qui appartiennent à l’état.