France 2 révèle les conditions de travail parfois périlleuses des techniciens de l’Opéra de Paris

Les journalistes de l’Œil du 20 heures du journal de France 2 se sont procurés un document qui fait part des dangers auxquels peuvent être exposés les techniciens qui travaillent à l’Opéra de Paris.

France 2 révèle les conditions de travail parfois périlleuses des techniciens de l’Opéra de Paris
L'Opéra Bastille à Paris, © Maxppp / Favret Manez

« Opéra de Paris : les techniciens sont-ils en danger ? » L’Œil du 20 heures, cellule d’enquête et de reportage du journal de France 2, s’est penché sur les conditions de travail des 450 techniciens qui œuvrent à l’Opéra de Paris. Ses journalistes ont eu accès à une lettre envoyée par l’Assurance-maladie à la direction de l’institution lyrique. Le document pointe « l’existence de risques exceptionnels », parmi lesquels des « risques d’incendie, de chute de hauteur et d’écrasement ».

Dans le reportage, deux accidents sont cités : la chute d’un mur du décor de Werther en février 2016, qui a fait 5 blessés parmi les techniciens, dont un grave, et la chute d’un employé, déséquilibré par une partie du décors lors d’une répétition de La Flûte enchantée. L’Assurance-maladie indique avoir répertorié 9 accidents en un an. Interrogé par les journalistes, un salarié, qui a tenu à rester anonyme, déclare ainsi : « On ne peut pas dire que tous les soirs on a la peur au ventre. Mais il y a des moments où les artistes se demandaient s’ils ne devaient pas quitter la scène. »

Alertée par l’Assurance-maladie, la direction de l’opéra assure avoir pris des mesures de sécurité. « Nous avons adopté en conseil d’administration nos orientations stratégiques, la sécurité en est une. Je ne crois pas qu’il y ait beaucoup d’établissement qui mettent la sécurité autant sur le devant de l’action quotidienne », affirme son directeur adjoint, Jean-Philippe Thiellay, interviewé lors de l’enquête.