Festival Présences 2019 : « Avec Matalon, le piano se confond avec la percussion »

Ce mardi 12 février 2018 débute la 29e édition du Festival Présences à Radio France. Parmi les œuvres programmées pour le concert d’ouverture, le compositeur Martin Matalon présente une création mondiale.

Festival Présences 2019 : « Avec Matalon, le piano se confond avec la percussion »
Bertrand Chamayou va créer Atomization, loop and freeze de Martin Matalon, © Marco Borggreve

Écrite pour trois pianos et trois percussions, Atomization, loop and freeze est une commande passée par Radio France à Martín Matalon. Le compositeur argentin présentera et dirigera son œuvre en création mondiale ce soir, pour le concert d’ouverture du Festival Présences, à Radio France. Avec cette pièce, Martin Matalon explique avoir voulu « travailler beaucoup d’états différents, que ce soit par le rythme, les atmosphères, l’espace, le traitement des matières. » 

En tout, huit "états" vont s'enchaîner. Ils seront interprétés par, entre autres, le pianiste Bertrand Chamayou qui pincera les cordes du piano, utilisera des accessoires pour « jouer dans les cordes » de l'instrument. Avec cette oeuvre, « on traite le piano comme une percussion et il est parfois presque difficile de distinguer les deux. La percussion se confond avec le piano et le piano se confond avec la percussion. C’est vraiment intéressant car on est à la frontière de ces deux univers sonores mais qui se complètent extrêmement bien. »

Révéler « l’aspect percussif » du piano 

Cette mise à nu des percussions et du piano, on la doit en premier lieu à Béla Bartók, explique Bertrand Chamayou, avec sa Sonate pour deux pianos et percussions (1937). «C’était une idée assez géniale», commente le musicien, qui précise que Bartók avait déjà expérimenté ce dialogue dans ses concertos. « C’est une combinaison qui marche extrêmement bien, on révèle tout l’aspect percussif du piano et je dirais en même temps un peu chantant et résonnant de la percussion ».

Cette pièce sera la dernière interprétée le mardi 12 février 2019, à l’Auditorium de Radio France, pour le concert d’ouverture de Présences, diffusé en direct sur France Musique et en vidéo sur l’espace concert. Au programme, il y aura également le Klavierstück n°5 (Tombeau) de Wolfgang Rihm,  compositeur mis à l’honneur par le festival cette année.