Etats-Unis : une fondation finance la recherche de nouveaux publics

La Fondation Wallace a débloqué un fond de 52 millions de dollars pour financer les projets originaux de 26 institutions différentes aux Etats-Unis. Une subvention étalée sur 6 ans afin d'encourager les initiatives pour renouveler le public des arts vivants et notamment celui du classique.

Etats-Unis : une fondation finance la recherche de nouveaux publics
Marin Alsop à la tête de l'Orchestre symphonique de Baltimore (© Steve J. Sherman)

C'est un geste fort que vient de faire la Fondation Wallace. Les Etats-Unis, comme de nombreux autres pays, n'échappent pas au phénomène du vieillissement de l'audience du classique et diverses initiatives sont menées afin d'y remedier. La Fondation Wallace prend le problème très au sérieux et vient d'annoncer un fond de 52 millions de dollars (48 millions d'euros) afin de financer les projets originaux pour tenter de toucher un public plus jeune et plus diversifié.

26 institutions artistiques différentes ont été sélectionnées aux Etats-Unis comme l'Opéra-théâtre de Saint-Louis qui tente d'attirer les plus jeunes grâce à une programmation variée, notamment en organisant des concerts dans des lieux de cultes, des ateliers avec des choeurs pour séduire ceux qui ne mettent jamais les pieds à l'opéra. L'Orchestre symphonique de Baltimore sera financé pour la mise en place d'une nouvelle série de concerts mariant dans une même soirée musique contemporaine et rock indépendant. Grâce à ce nouveau concept, Marin Alsop, la directrice musicale de l'ensemble compte toucher la catégorie des jeunes actifs qui ne se rendent plus aux concerts.

"Nous sommes extrêmement reconnaissants d'avoir l'occasion, non seulement d'essayer de nouvelles initiatives artistiques, mais aussi de pouvoir recueillir des données statistiques qui pourrons nous expliquer pourquoi cette frange de la population ne vient pas à nos performances et comment pouvons nous trouver une solution " a déclaré la chef d'orchestre américaine.

Will Miller, le président de la Fondation Wallace, a déclaré qu'"attirer et fidéliser de nouveaux publics était un défi à relever car bien qu'il y ait de plus en plus de structures artistiques, de moins en moins de gens s'y rendent, l'éducation aux arts est en déclin et la concurrence des nombreux autres moyens pour passer son temps de loisirs a augmenté ".

Les orchestres philharmoniques de Los Angeles et New York, les opéras de Chicago, Philadelphie, Seattle mais aussi des compagnies de danse, troupes d'opéra, théâtres sont placés au coeur du projet de la fondation et les résultats obtenus feront l'objet d'une étude analytique.

Sur le même thème