El Sistema dépose une plainte pour diffamation contre François Bayrou

El Sistema France vient de déposer une plainte contre François Bayrou, maire de Pau, qui aurait tenu des propos diffamatoires à l’encontre de leur association lors d’un conseil communautaire.

El Sistema dépose une plainte pour diffamation contre François Bayrou
Gustavo Dudamel, figure d'El Sistema au Venezuela ©MiguelGutiérrez/Maxppp

Tout n’est pas si rose dans le monde des orchestres d’enfants. El Sistema France, directement inspiré du programme vénézuélien qui permet aux enfants défavorisés de se former à la musique, se développe en France depuis 2010. Depuis, deux orchestres ont été créés, dans la banlieue nantaise (orchestre disparu depuis) et en Alsace, dans la ville de Bischwiller.

L’été 2014, un projet se développe à Pau par l’intermédiaire de l’Orchestre de Pau-Pays de Béarn (OPPB). El Sistema France est sollicité au nom de François Bayrou, maire de la ville, pour créer une antenne de l’association. Après plusieurs mois de travail, El Sistema Pau se développe, avant d’être renommé en mai 2015, El Camino et de poursuivre son chemin seul, sans l’aide de l’association française.

Pascale Macheret, directrice d’El Sistema France a suivi le projet pendant 8 mois avant de « se faire jeter » dit-elle. « Une semaine après avoir reçu la demande de l’OPPB j’étais sur place pour rencontrer une vingtaine de personnes et parler du programme », témoigne la directrice. « J’ai travaillé pour structurer le projet pendant des mois. A la fin, la charte était rédigée, la lettre d’engagement signée et ils pouvaient y aller sans nous. »

Pour elle, le changement de nom n’est pas le principal problème, l’association en veut surtout à la mairie. Dans un communiqué publié le 19 mai 2016, El Sistema France annonce avoir déposé une plainte pour diffamation publique contre François Bayrou. Le maire de Pau aurait tenu des propos « gravement diffamatoires » envers l’association lors d’un conseil communautaire en septembre 2015.

« Le maire de Pau a nié notre existence », rapporte Pascale Macheret. D'après elle, François Bayrou aurait mis en avant le but mercantile de l’association, et affirmé que ce sont les membres de l’association qui auraient contacté la ville de Pau pour s’implanter, et non l’inverse. Les procédures sont engagées dans un premier temps contre la mairie de Pau en la figure de son maire, François Bayrou. Mais il est probable que l’association n’en reste pas là.

Sur le même thème