Disparition du saxophoniste Jean Aussanaire

Le saxophoniste Jean Aussanaire s’est éteint à l’âge de 56 ans. Figure de l’ARFI, l’Association pour la Recherche d’un Folklore imaginaire, il a collaboré avec de nombreux ensembles musicaux durant sa carrière.

Disparition du saxophoniste Jean Aussanaire
Jean Aussanaire, © Capture d'écran Cache Cache + Trio Couturier/Méchali/Laizeau Le Petit Faucheux

« Aussi discret qu’incontournable ». C’est ainsi que Citizen Jazz caractérise le saxophoniste Jean Aussanaire, décédé à l’âge de 56 ans suite à un cancer fulgurant.

Né en 1961, il étudie au conservatoire de Nantes avant d’obtenir une licence en musicologie à Tours. Il continue sa formation aux Etats-Unis, avec notamment David Liebman et Ed Sarath. Sa carrière professionnelle démarre avec le trio Cache-Cache en 1990 et, au fil de ses rencontres, Jean Aussanaire multiplie les collaborations avec de nombreux artistes et plusieurs formations.

Parallèlement, il préside l’association Jazz Région Centre et fonde le festival Notes à Belle-Isle de 2000 à 2009. En 2006, il rejoint l’ARFI, l’Association pour la recherche d’un Folklore imaginaire et intègre notamment La Marmite Infernale. « A l’instar de l’ARFI, prototype quadragénaire du mouvement de fond qui anime la scène francophone actuelle du jazz et des musiques improvisées, Aussanaire avait à cœur de faire passer la parole collective avant l’individualité » peut-on lire dans Citizen Jazz.

Anne Montaron l’avait reçu sur France Musique dans son émission A l’Improviste, en 2014 avec le Quartet A l’Ouest. Elle diffusera un extrait de ce concert, en hommage, ce jeudi 21 septembre 2017 sur notre antenne.