Disparition du saxophoniste Jean Aussanaire

Le saxophoniste Jean Aussanaire s’est éteint à l’âge de 56 ans. Figure de l’ARFI, l’Association pour la Recherche d’un Folklore imaginaire, il a collaboré avec de nombreux ensembles musicaux durant sa carrière.

Disparition du saxophoniste Jean Aussanaire
Jean Aussanaire, © Capture d'écran Cache Cache + Trio Couturier/Méchali/Laizeau Le Petit Faucheux

« Aussi discret qu’incontournable ». C’est ainsi que Citizen Jazz caractérise le saxophoniste Jean Aussanaire, décédé à l’âge de 56 ans suite à un cancer fulgurant.

Né en 1961, il étudie au conservatoire de Nantes avant d’obtenir une licence en musicologie à Tours. Il continue sa formation aux Etats-Unis, avec notamment David Liebman et Ed Sarath. Sa carrière professionnelle démarre avec le trio Cache-Cache en 1990 et, au fil de ses rencontres, Jean Aussanaire multiplie les collaborations avec de nombreux artistes et plusieurs formations.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Parallèlement, il préside l’association Jazz Région Centre et fonde le festival Notes à Belle-Isle de 2000 à 2009. En 2006, il rejoint l’ARFI, l’Association pour la recherche d’un Folklore imaginaire et intègre notamment La Marmite Infernale. « A l’instar de l’ARFI, prototype quadragénaire du mouvement de fond qui anime la scène francophone actuelle du jazz et des musiques improvisées, Aussanaire avait à cœur de faire passer la parole collective avant l’individualité » peut-on lire dans Citizen Jazz.

Anne Montaron l’avait reçu sur France Musique dans son émission A l’Improviste, en 2014 avec le Quartet A l’Ouest. Elle diffusera un extrait de ce concert, en hommage, ce jeudi 21 septembre 2017 sur notre antenne.