Disparition du compositeur britannique Oliver Knussen à l'âge de 66 ans

Très apprécié et renommé outre-Manche, le compositeur britannique Oliver Knussen est mort ce dimanche 8 juillet 2018 à l'âge 66 ans. On lui doit deux opéras pour enfants en collaboration avec Maurice Sendak, dont le célèbre Max et MaxiMonstres.

Disparition du compositeur britannique Oliver Knussen à l'âge de 66 ans
Le compositeur britannique Oliver Knussen (1952 - 2018) reçoit la Queen's Medal for Music des mains de la reine Elisabeth II en 2016, © Getty / Steve Parsons

C'est son éditeur musical Faber Music qui a annoncé la triste nouvelle, Oliver Knussen, « compositeur bien-aimé depuis plus de 40 ans » est mort ce dimanche 8 juillet à l'âge de 66 ans. La maison d'édition a loué celui qu'elle considère comme « l'un des compositeurs et chefs d'orchestre les plus éminents et influents au monde » et qui a laissé « derrière lui une oeuvre cristalline de concision, de complexité et de richesse ». 

Principalement connu dans le monde anglo-saxon, Oliver Knussen était une figure très respectée de la composition, mais aussi de la direction d'orchestre et des festivals de musique. Né en 1952 à Glasgow (Ecosse), fils d'un contrebassiste du London Symphony Orchestra, il débute la composition dès l'enfance. Il dirige lui-même sa première symphonie à l'âge de 16 ans et se fait repérer par Benjamin Britten

Il passe plusieurs étés au Tanglewood Music Center aux Etats-Unis pour se perfectionner à la composition. Il y deviendra plus tard directeur du département de musique contemporaine. Knussen a également été chef principal invité de l'Orchestre de la Résidence de La Haye, directeur artistique du festival d'Aldeburgh et a notamment dirigé le London Sinfonietta et le Birmingham Contemporary Music Group

Parmi ses œuvres les plus connues, on compte deux opéras pour enfants composés sur des livrets de Maurice Sendak, le célèbre auteur et illustrateur jeunesse : Where the Wild Things Are (Max et les Maximonstres) et Higglety Pigglety Pop!Knussen est également connu pour Ophelia Dances, Flourish with Fireworks ainsi que des concertos pour cor et violon. Son style prenait ses racines dans la musique moderne du début du XXe siècle et présentait une sorte de continuité avec l'oeuvre de Ravel. 

Le 4 juillet dernier, cinq jours avant sa disparition, il avait été nommé docteur honorifique par la Royal Academy of Music. En 2016, Oliver Knussen avait reçu la Queen's Medal for Music des mains de la reine Elisabeth II.