Disparition de Wilma Lipp, éternelle Reine de la nuit

La soprano autrichienne Wilma Lipp est décédée le samedi 26 janvier à l’âge de 93 ans. Mozartienne reconnue et admirée dans le monde entier, elle restera une légendaire Reine de la nuit.

Disparition de Wilma Lipp, éternelle Reine de la nuit
Wilma Lipp et Rudolf Schock, © Capture d'écran La Traviata / Addiobelpassato

L’opéra de Vienne a annoncé la disparition de la soprano Wilma Lipp, chez elle en Bavière, le samedi 26 janvier 2019, à l’âge de 93 ans. 

Née à Vienne en 1925, Wilma Lipp a fait ses débuts de chanteuse à l’âge de 17 ans dans sa ville natale, dans le rôle de Rosina, dans Le Barbier de Séville de Rossini. Engagée à l’Opéra de Vienne en 1954, la soprano s’est produite sur les scènes du monde entier, entre Milan, Paris et Bayreuth. Durant sa carrière, Wilma Lipp s’est particulièrement distinguée dans le répertoire mozartien et le rôle de la Reine de la Nuit, dont elle devint une interprète mythique, l'ayant chanté près de 400 fois. 

Wilma Lipp avait fait ses adieux à la scène au festival de Salzbourg, le 5 juin 1981. Elle laisse derrière elle de nombreux enregistrements, dirigés par Karajan, Karl Böhm ou encore Furtwängler